Afrique de l’ouest : Un Chef d’État arrache les passeports diplomatiques à tous ses Ministres et leur interdit de voyager

En Guinée Conakry, plus de voyage possible pour aucun Ministre du gouvernement, jusqu’à nouvel ordre. Leurs passeports diplomatiques leur ont été retirés, après que le Premier ministre l’ait annoncé lundi 23 octobre. Il s’agit d’une mesure qui s’inscrit dans la refondation de l’État guinéen, pour améliorer la qualité des services publics.

✍🏾Loth HOUSSOU

En réalité, le président de la transition, Mamadi Doumbouya n’est pas content des pratiques de certains de ses Ministres qui sont bien trop fréquents dans des cérémonies, des séminaires et d’autres événements que ce soit en Guinée et à l’international, aux frais de l’État. Or les craintes d’un glissement du calendrier de la transition se multiplient, parce que l’État est toujours à la recherche de financements pour organiser les élections locales, parlementaires et présidentielles avant la fin 2024.

Il était donc urgent pour le président Mamadi Doumbouya, de recadrer les nombreux et coûteux déplacements de l’équipe gouvernementale.

Ainsi, le Premier Ministre a indiqué vouloir « améliorer les formalités administratives concernant les voyages professionnels », et a instruit le secrétaire général de son gouvernement « à récupérer les passeports », puis à travailler à la réorganisation des services d’octroi des futurs ordres de mission, mais aussi de revoir « les formalités d’obtention des visas et d’accueil à l’aéroport » lorsque les ministres partent en voyage officiel.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.