Tinubu, Talon, Ouattara, Sall, etc. : Les Chefs d’États de la Cedeao bientôt assignés devant la CADHP et d’autres juridictions internationales ?

4 034

Exacerbé et étouffé par les conséquences occasionnées par les sanctions imposées par la Cedeao au peuple nigérien au lendemain du coup d’État du 26 juillet 2023, le Front Patriotique pour la Souveraineté (FPS), une organisation de la société civile du Niger, veut s’en remettre aux juridictions internationales.

A travers un communiqué en date du 25 octobre 2023, les responsables dudit creuset ont annoncé une plainte contre Patrice Talon, Bola Tinubu, Alassane Ouattara, Macky Sall et les autres Chefs d’États membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), devant les juridictions internationales dont la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP).

« ..Les populations nigériennes sont durement éprouvées par ces sanctions inédites, qui vont jusqu’à priver le pays de produits pharmaceutiques, de denrées alimentaires et de fourniture en courant électrique », déplore le Front Patriotique pour la Souveraineté (FPS). Tout en clamant leur soutien au Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), ils estiment que « les conséquences de ces sanctions illégales sont des faits susceptibles de poursuites pénales selon le droit pénal international ».

C’est ainsi que le « Front Patriotique pour la Souveraineté (FPS) a décidé de déposer dans les prochains jours, une plainte contre Patrice Talon, Bola Ahmed Tinubu, Alassane Ouattara, Macky Sall et autres devant la Cour Africaine des Droits et Peuples en vertu des articles 5 et 34, § 6, du Protocole portant création de la Cour de 1998 ainsi que devant d’autres juridictions internationales pour violations graves du droit international ».

A suivre…
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.