Niger : Le fils de l’ancien président Issoufou et deux autre ministres de Bazoum déposés en prison

2 183

Au Niger, le Conseil National pour la Sauvegarde de la Partie (CNSP) dirigé par le Général Tchiani ne recule devant aucun obstacle pour affirmer sa souveraineté. Épinglés suite aux résultats d’une enquête menée au lendemain du coup d’État du 26 juillet 2023, plusieurs ministres du régime déchu, interpellés depuis plusieurs semaines ont été déposés en prison ce mercredi 20 septembre 2023.

Au nombre de ces derniers, Abba Issoufou, le fils de l’ex-président Mahamadou Issoufou. Ministre du pétrole sous le régime de Mohamed Bazoum, il a été placé en détention provisoire dans la maison d’arrêt de Filingué située à 180 kilomètres de Niamey, ce mercredi 20 septembre 2023. En dehors du jeune Ministre, Hamadou Adamou Souley, ancien ministre de l’Intérieur et Ahmat Jidoud, chargé des Finances ont également été placés sous mandat de dépôt. Ils séjournent respectivement dans la prison civile de Kollo située à l’ouest du Niger, dans la région de Tillabéri et dans la maison d’arrêt de Say située au sud-ouest du Niger.

Notre source nous informe que le président du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), Foumakoye Gado, a été également déposé en prison ce mercredi 20 septembre. Par l’occasion, le CNSP a annoncé la création d’une commission de lutte contre la délinquance économique, financière et fiscale (Coldeff). Sa mission principale, « le recouvrement de tous les biens publics illégalement acquis et/ou détournés » sous les anciens régimes qui ont précédé le CNSP. De quoi présager de nouvelles arrestations qui pointent à l’horizon.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.