Ghana : Plusieurs civils arrêtés pour une tentative de coup d’État

3 752

Au Ghana, une affaire de tentative de coup d’État pour renverser le président Nana Akufo-Ado a fait interpeller plusieurs jeunes citoyens. Au nombre de cinq (05), ils sont soupçonnés d’être de connivence avec le groupe Wagner.

Selon les révélations de l’enquête qui a permis à la police de déceler leur intention, les concernés avaient déclenché une manifestation populaire dans les rues de la ville de Takoradi, le 13 août 2023. Mais le lendemain, soit le 14 août 2023, les forces de l’ordre ont mis fin à leurs activités, révélant leur prétendu lien avec l’organisation paramilitaire russe, Wagner.

Sous l’égide du leader présumé de ce groupe, Michael Asiedu, on pouvait voir les pancartes exhibées qui arboraient des « slogans anti-américains », tandis que, dans la foule, certains jeunes brandissaient des « messages élogieux » envers la Russie. Mieux, les drapeaux de plusieurs pays, dont le Ghana, la Russie, le Niger, le Mali et l’Algérie, étaient également brandis. Des faits qui ont vite obligé les autorités à intervenir en mettant fin à ces manifestations visiblement commandités, selon le média ghanéen GhanaFact.

Notre source révèle que les activités du groupe incluaient au même moment des publications controversées sur la toile. De même, un appel aux dons lancé par ledit groupe en août aurait permis de récolter environ 6.000 dollars américains, soit 3.693.000 F Cfa pour soutenir les activités pro-Wagner au Ghana.
Libérés sous caution, les cinq (05) citoyens devront comparaître devant le procureur  le 3 octobre 2023.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.