Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

41è anniversaire du décès de Bob Marley ce 11 mai : Retour sur la mystérieuse vie de l’icône du reggae, disparue à l’âge de 36 ans

0 842

Pionnier de la musique reggae, Robert Nesta Marley, alias « Bob Marley » est décédé le 11 mai 1981 à Miami (Etats-Unis) d’un cancer généralisé. Voici comment ce Jamaïcain a réussi à graver son nom dans les annales du monde entier, grâce à un talent hors pair qui continue d’être vénéré plusieurs décennies après.

Bob, ou le pauvre devenu légende

Né le 6 février 1945 à Nine Miles (Jamaïque), et avait grandi dans une famille pauvre, déchirée par des conflits. Etant enfant, le chanteur avait eu peu de contacts avec son père blanc, travaillant pour le gouvernement britannique. Il a quitté la maison familiale à 14 ans, avant de poursuivre une carrière musicale à Kingston.

Un succès planétaire inégalé…

Bob Marley a eu un premier succès en Jamaïque avec le groupe The Wailers en 1964. Trois ans après, il se convertit au rastafarisme, adopte les « Dreadlocks » et arbore les couleurs vert, jaune et rouge du drapeau éthiopien. En 1972, le célèbre chanteur est arrivé en Grande-Bretagne avec son groupe, pour une tournée avec Johnny Nash. De son vivant, il a rencontré un succès mondial avec ses chansons véhiculant un message d’amour et de paix qui ont popularisé le reggae dans le monde entier.

L’album « Rastaman Vibration », sorti en 1976, a fait définitivement de Bob Marley une star mondiale et le plus grand porte-parole du reggae. En décembre 1976, le chanteur a survécu à une tentative d’assassinat chez lui, à Kingston, durant une campagne électorale. C’est ainsi qu’il décide de s’installer à Londres. Durant cet exil, il a sorti l’album « Exodus » qui est considéré comme le meilleur album du 20e siècle par Time Magazine.

Un cancer généralisé dévastateur

Lors d’un match de football avec des journalistes à Paris en mai 1977, Bob Marley s’est blessé au pied-droit et on lui a diagnostiqué un mélanome au gros orteil avant d’être opéré en juillet 1977. Certaines personnes évoquent la thèse d’un empoisonnement.
Quelques années après, il a eu le pied en sang en sortant d’un concert au Rainbow Theater à Londres. Une biopsie a révélé un mélanome malin au gros orteil. Cette maladie de la peau ne représente que 4% des cancers.

Le 21 septembre 1980, le pionnier de la musique reggae est pris d’un malaise dans le Central Park durant la tournée mondiale Uprising Tour. Les médecins lui ont donné moins d’un mois à vivre, en raison d’un cancer généralisé.
Malgré son état de santé, il a assuré le concert du 23 septembre à Pittsburgh, avant que la tournée ne soit définitivement annulée.
Il a été soigné dans la clinique du Dr Issels à la Ringberg-Klinik, en Bavière (Allemagne) à partir de novembre 1980. Le traitement n’a pas apporté les effets espérés, et il est rapatrié vers la Jamaïque pour y vivre ses derniers instants.

Bob Marley est décédé le 11 mai 1981 au cours d’une escale à Miami. Il est enterré le 21 mai dans son village natal de Nine Miles, paroisse de Saint Ann (Jamaïque). Des milliers de personnes sont réunies lors de ses funérailles nationales à Kingston.

✍🏾La Tempête Infos, avec Linfo.re

Loading...