Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Crash d’un Boeing 737 en Iran ce matin : Tous les 176 passagers ont péri (Les deux boîtes noires déjà retrouvées)

0 52
Crash d’un Boeing 737 en Iran ce matin
Tous les 176 passagers ont péri
Les deux boîtes noires déjà retrouvées
Publié le 08 Janv. 2020 à 12h 30’
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE

Une image du Boeing 737 écrasé


Un Boeing 737  de la compagnie aérienne de l’Ukraine a été victime d’un crash ce mercredi matin dans la ville de Téhéran, en Iran. Bilan, tous les 176 passagers composés des allemands, des britanniques, des ukrainiens, des iraniens, des canadiens, et d’autres nationalités sont morts.
De sources crédibles, l’appareil s’est écrasé, quelques minutes seulement après son décollage de l’aéroport international de la ville de Téhéran (Iran) en direction de Kiev (Ukraine). Et avant son crash, il avait disparu des radars 03 minutes après son décollage.
Conséquences, il ne reste plus rien de ce puissant appareil, les débris éparpillés sur des hectares.

Pour le moment, les réelles causes liées au crash ne sont pas élucidées. Tout de même, après les premières enquêtes sur le terrain, il ressort que c’est le moteur de l’appareil qui a pris feu. Tout compte fait, les deux boîtes noires de l’appareil ont été retrouvées, et seront examinées pour une analyse profonde la situation.

Pourtant, l’appareil ne souffrait d’aucun souci technique. Fabriqué en 2016, le Boeing écrasé avait passé son contrôle technique il y a deux jours ; de quoi ne pas soupçonner une défaillance technique. D’autres sources indiquent que le crash n’a rien à avoir avec la frappe iranienne contre les deux bases militaires américaines situées en Irak.

Avec ce nouveau drame, l’Iran détient le record de décès du monde en 2020, car rappelons-le, 58 personnes ont perdu la vie hier mardi 07 janvier lors des bousculades intervenues à l’occasion des obsèques du commandant de l’armée Qassem Soleimani assassiné, à cause de l’incroyable gigantesque mobilisation de protestation observée.
Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Adoption de la nouvelle monnaie ECO : Le Nigeria, le Ghana et 04 autres pays anglophones disent NON ! (Ils mettent à nue les incongruités d’une décision unilatérale et anti-développement)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend