Tempête Infos
Tempête Infos

« La responsabilité sociale de l’église ne saurait être partisane » : Distel Amoussou à propos du séminaire organisé par l’église catholique sur le code électoral au Bénin

✍🏾Loth HOUSSOU

A travers l’une de ses tribunes quotidiennes « Osons le dire » en date du jeudi 25 avril 2024, l’activiste politique Béninois Distel Amoussou a opiné sur le séminaire organisé par l’église catholique du Bénin sur le code électoral. Ceci, avec des acteurs politiques d’une frange de la vie politique. Ce faisant, les actuels dirigeants de l’église du Bénin s’écartent de leur mission de dernier recours de la cité, à en croire l’activiste politique qui se réfère au rôle joué par feu Monseigneur Isidore de Souza lors de la conférence des forces vives de la Nation de février 1990. En effet, « l’Église ne doit rien faire pour laisser croire qu’elle s’engage dans la subversion ou qu’elle engage des laïcs dans une posture de résistance à l’autorité de l’État », estime-t-il.
Lire plutôt l’intégralité de son opinion.

« OSONS LE DIRE : LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L’ÉGLISE NE SAURAIT ÊTRE PARTISANE

Que l’Église réfléchisse avec des acteurs sur des questions qui engagent la vie de la cité ou notre vivre ensemble, ne me pose aucun problème.

En confessant ma foi catholique, je suis engagé par la posture de l’Église, communauté et famille.

Cela dit, mon engagement n’est et ne saurait être considéré comme une association aux travers des dirigeants de l’Église qui s’écartent de sa responsabilité sociale non partisane.

L’État à sa place dans le dogme oecuménique et mérite allégeance, subordination et déférence à ses Institutions.

Si des questions sociétales d’actualité peuvent diviser en elle-même l’Église, nous devons faire attention à aborder de façon frontale, des décisions des Institutions de l’État.

Les hommes et femmes qui dirigent l’État ont besoin de prières tout comme celles et ceux qui dirigent l’Église, à commencer par le Pape, le Souverain Pontif.

L’Église ne doit rien faire pour laisser croire qu’elle s’engage dans la subversion ou qu’elle engage des laïcs dans une posture de résistance à l’autorité de l’État.

Il me paraît opportun d’engager à l’interne, et au plus vite, les réflexions sur les défis de la responsabilité sociale apolitique de l’Église.

En aval, nous pourrions, dans l’appropriation des résultats de ces réflexions, réajuster les démarches de l’Église et son apport aux questions de notre vivre ensemble au Bénin.
C’est ma contribution.

Marc 12,17
Matthieu 22, 21
Luc 20,25

Distel AMOUSSOU »
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X