Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

03 questions à Pélagie La Vibreuse, à propos de ses œuvres caritatives les 25 décembre de chaque année : « … Je sais ce que ça fait si on n’as pas la chance d’être aidé … »

0 63
Publié le 25/12/2018
Par Loth HOUSSOU, LA TEMPETE

Pélagie La Vibreuse

Devenue l’une des grandes figures de « Maman Noël » au Bénin depuis six (06) années, l’artiste Pélagie La Vibreuse s’apprête déjà ce jour mardi 25 décembre 2018, à répondre au rendez-vous la 6è édition du déroulement de son projet caritatif « Noël au Bénin ». De grandes innovations ont permis, depuis l’année dernière, de redonner une autre couleur au projet, avec un déroulement qui reflète la bonté du cœur.
Lisez plutôt.
La TEMPETE :
Est-ce par manque de projet que Pélagie La Vibreuse s’investit-elle aussi à fond dans cette initiative depuis 06 années, alors que plusieurs figures pas des moindres le faisaient déjà ?
Pélagie La Vibreuse :
Vous savez, pour le staff de ‘’ES LA HORA Productions’’ et moi-même particulièrement, l’idéologie n’est pas d’organiser un événement pour en tirer un profit, encore moins, bénéficier de la promotion pour être à la cote. Non. Bien au contraire… L’idée première est d’abord de partager un instant de bonheur avec les âmes qui, depuis plus d’une décennie de carrière, continue de tenir le flambeau haut avec nous. Dieu a donné son fils en sacrifice au monde entier un 25 décembre, pour qu’il soit sacrifié un jour, afin de nous délivrer. Voilà ma manière à moi, sous la coupole de la maison de production du légendaire Alain Vigan, d’apporter la joie dans les cœurs des autres.
Depuis l’édition 2017, le concept a changé de figure. C’est désormais vous qui allez vers les bénéficiaires, les bras chargés de cadeaux. Pas de spectacle grand public qui réunit les enfants et les fans cette année. Mieux, Cotonou a été amis de côté au profit d’Abomey-Calavi. Qu’est-ce qui s’est passé ?
(Sourires…) En tant qu’artiste, c’est un péché de demeurer dans la routine. Il faut innover. Tout comme au cours de l’édition dernière, nous resterons dans Abomey-Calavi car dit-on, ‘’il faut balayer ta maison, avant de vouloir balayer celles des autres’’. Je vis à Abomey-Calavi et Abomey-Calavi m’a vue grandir. Et ce sera à travers une tournée riche de trois grands gestes dans trois (03) centres à savoir : le centre de santé de Calavi Kpota pour des dons aux nouveaux nés ; le centre des handicapés et le centre St Camille de Tokan pour des dons aux malades mentaux. Ceci, afin de contribuer au bonheur de ces âmes comme l’esprit du projet.
Comment Pélagie La Vibreuse réussit-elle à mobiliser les moyens pour cette œuvre caritative  déjà en passe d’être une marque déposée au Bénin ?
J’ai eu la chance d’avoir un homme (mon conjoint depuis 13 années) qui est devenu pour moi, l’exemple à suivre. Ma force, c’est mon mari. Outre la casquette de producteur, il est également le sponsor numéro 1 qui appuie ce noble projet. Je vais vous avouer, depuis le déroulement de ce projet, je me sens vraiment en train d’exister, car je sais ce que ça fait si on n’as pas la chance d’être aidé.

Aussi, plusieurs bonnes volontés, ayant ressenti l’énergie positive que dégage ce projet, nous ont apporté plein de vivres, de quoi nous ragaillardir davantage.

Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Annonce nécrologique : Voici le programme complet des obsèques du regretté ADELOU Séverin Kolawolé Ichola (dit BABA ADELEKE)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend