Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Présidentielle au Sénégal: Voici pourquoi le dossier d’Ousmane Sonko a été rejeté par le Conseil constitutionnel

0 2 667

✍🏾Loth HOUSSOU

Mis de côté il y a quelques jours, le dossier de candidature de l’opposant Ousmane Sonko, dans le cadre de l’élection présidentielle au Sénégal, a été rejeté, vendredi 05 janvier 2024 par le Conseil constitutionnel. L’institution chargée dans un premier temps, d’étudier et de valider les dossiers des candidats à l’élection présidentielle du 25 février 2024, avant de proclamer les résultats définitifs en mars, a notifié que le dossier du principal opposant au régime Macky Sall était incomplet. « Le président du Conseil constitutionnel a estimé qu’il manquait une pièce capitale au dossier de candidature », a fait savoir Maître Ciré Cledor Ly, représentant Ousmane Sonko (en prison) à l’occasion de l’examen des dossiers.

Ousmane Sonko

Si aucune précision n’a été mentionnée sur la nature de la pièce manquante, l’avocat estime qu’il s’agit de l’ »attestation de paiement de la caution ». A l’en croire, bien que les formalités pour son obtention aient été déjà réglées par le candidat Ousmane Sonko, les autorités Sénégalaises ont refusé de délivrer le document signé par le directeur de la Caisse des dépôts et consignations. Cependant, l’avocat de Sonko estime que le rejet n’étant pas encore définitif, car le Conseil Constitutionnel devrait normalement notifier à l’opposant le document manquant, pour lui permettre de compléter son dossier.

Condamné par la Cour Suprême la veille

Avant même le rejet de son dossier de candidature par le Conseil Constitutionnel vendredi 05 janvier 2024, Ousmane Sonko a été condamné dans la soirée du jeudi 04 janvier par la Cour suprême. Une décision de condamnation de l’opposant à six (06) mois de prison avec sursis pour diffamation. Ce qui pourrait remettre en cause son éligibilité et sa participation à la présidentielle du 25 février 2024.
Cependant, les avocats et proches de Sonko, plus que déterminés, estiment que le feuilleton juridico-politique n’est pas encore à son terme, car il reste encore des cartes à jouer.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X