Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

En concert live pour la sortie de son 2è album : Une artiste béninoise fait danser des centaines de spectateurs en Belgique

0 138
En concert live pour la sortie de son 2è album
Une artiste béninoise fait danser des centaines de spectateurs en Belgique
Publié le 01 Août 2019 à 8h 25’
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE


Soirée exceptionnelle au « Café Béguin » dans la capitale belge, dimanche 28 juillet dernier. A travers un concert live d’environs 02 heures d’horloge dans le cadre de la sortie de son 2è album, une voix d’Afrique de la musique moderne d’inspiration traditionnelle d’origine béninoise a, incroyablement, séduit plus d’un.

A l’honneur, Koudwath Fagbémi à l’état civil, mais Koudy pour des milliers de ses fans qu’elle a réussi à conquérir à travers plusieurs pays d’Afrique et d’Europe.
Avec un dispositif scénique envoûtant, avec à la clé des sorciers à faire pleurer les instruments de musique, Koudy, la belle à la voix suave, perceuse et parfois déchirante a fait voyager sur place.
D’entrée de jeu, l’artiste originaire du pays d’Angélique Kidjo exécute « Zéyilo » et « Héélou » : deux (02) titres de son tout premier album vieux de 08 années (2011), pour rendre un hommage mérité à André Berry Quenum, son tout premier guide et père musical déjà dans l’au-delà. Viennent ensuite « Yôyô », « Ayé mi o !» puis « Winner », le titre qui a donné son nom à l’album, le 2è d’une carrière professionnelle en passe de connaître une impressionnante réussite.

Et c’est justement en ce moment que les sonorités transpercent les nombreux spectateurs qui n’ont pas pu contenir leur ferveur et satisfaction.
Sur place ou délibérément sur le podium, les belges, visiblement emportés par les mélodies, se sont longuement essayés aux pas de danse à l’africaine.

Plusieurs autres connaisseurs de la chose musicale ont accompagné l’artiste pour la cuisine de l’album « Winner » qui signifie « Gagnant », une co-production avec Mandji Prod’, une structure belge.
Entre autres, Daly N’landou (guitariste et chef d’orchestre) ; Freddy Massamba (au chœur et à la direction artistique) ; Toussaint, l’autre guitariste professionnel béninois ; le belge Arthur à l’accordéon ; Nicole la franco-belge-congolaise et la rwandaise marie Ange au chœur.
Pour rappel, l’artiste a été accompagnée sur scène dimanche dernier par son orchestre dont Daniel Guèdègbé (Bénin) et Francis (Rwanda), en dehors de ceux qui étaient intervenus sur l’oeuvre en studio.

LIRE AUSSI :  Devant le Procureur ce jour pour son procès : Le pasteur Edgard Guidigbi réussira-t-il à recouvrer sa liberté, face à plusieurs plaignants ?

Après ce lancement d’album dont le titre phare dispose déjà de son clip vidéo, l’artiste annonce une période de promotion à travers des scènes dans quelques pays d’Afrique, dès le retour au bercail prévu pour bientôt.



Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend