Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

ECHOS CRIET : Pourquoi Reckya Madougou a été déposée à la prison civile de Missérété (Acte 1)

0 1 062

Après la perquisition de son domicile dans l’après-midi de ce jeudi 04 mars 2021 à Cotonou, de retour de sa première audience à la CRIET, la prévenue Reckya Madougou a été à nouveau présentée ce vendredi 05 mars 2021, après avoir passé sa 2è nuit dans les locaux de la Brigade Criminelle.

Présentée à nouveau à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) autour de 12h, elle a été longtemps auditionnée. Mais au regard du caractère très sensible et délicat de ce qui lui est reproché, elle et ses co-accusés du parti “Les Démocrates” déjà en prison, la candidate recalée à la présidentielle d’avril prochain a été placée sous mandat de dépôt. Ceci, pour les nécessités d’enquête sur cette affaire qui risquait de déstabiliser le Bénin, en cette veille du processus électoral.
On y revient sous peu.

LIRE AUSSI :  Morgue du CHUD/Ouémé-Plateau : Des corps non-identifiés menacés d’être inhumés dans des fosses communes, après le délai du 25 février 2020 !

Pour rappel, selon les révélations du Procureur Spécial de la CRIET, Reckya Madougou était à la tête d’une bande qui avait prévu des assassinats en série, dans l’objectif de déstabiliser le pays et empêcher la tenue de l’élection présidentielle du 11 avril prochain.

On y revient.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend