Tempête Infos
Tempête Infos

Condamnation de la compagnie Air France par le tribunal de commerce de Cotonou : 10 millions FCfa de dommages et intérêts à verser à 02 footballeurs Béninois

✍🏾Loth HOUSSOU

Empêchés d’embarquer à temps pour un voyage sur le Portugal en 2022 dans le cadre d’un stage de football, deux jeunes footballeurs Béninois obtiennent une décision de justice favorable à leur plainte. Après avoir assigné la société Air France Sa au tribunal de commerce de Cotonou, la compagnie aérienne a été sommée de verser au profit des deux (2) footballeurs, une somme de 10 millions FCfa, en guise de dommages et intérêts, à l’issue d’un bras de fer juridico-social qui a duré près d’un an.

Le tribunal de commerce de Cotonou

La décision de condamnation de la compagnie Air France est tombée le 12 janvier 2024. Tous deux protégés du club de football béninois US Kraké, les deux jeunes footballeurs ont pour noms, Faouzane Bah-Chabi et Djalilou Ibrahim. Invités au Portugal pour participer à un stage de football programmé du 20 juillet au 20 août 2022, les deux plaignants avaient acheté auprès d’une agence de voyage, deux billets d’avion de la compagnie Air France.

Mais malheureusement, ils n’ont embarqué que le 5 septembre 2022, alors qu’ils s’étaient présentés une première fois pour leur vol le 27 août 2022, date à laquelle l’embarquement leur a été refusé, pour « incohérence de la date de voyage par rapport à la convocation du 20 juillet 2022 et viatique insuffisant », rapporte L’investigateur du Jour.

Un appareil de la compagnie aérienne Air France

Quelques mois après le retour du Portugal, soit le 31 mai 2023, les deux footballeurs Faouzane Bah-Chabi et Djalilou Ibrahim ont assigné la société Air France Sa devant le tribunal de commerce de Cotonou. Ceci, pour obtenir les restitution des prix des billets, des pénalités, la somme complémentaire de 2.500 euros payée au club portugais, la somme de 150.000.000 francs CFA chacun pour toutes causes de préjudices confondues. « Pour se justifier, ils ont fait savoir que la période de stage du 20 juillet au 20 août 2022 avait été repoussée d’un mois et devait s’exécuter du 20 août au 20 septembre 2022 et qu’ils étaient munis de tous leurs documents de voyage à savoir passeports et visas réguliers », fait savoir la source.

Après examen du dossier, le tribunal de commerce de Cotonou a rejeté les arguments de la défense de la société Air France Sa et l’a condamnée à verser à chacun des deux plaignants, une somme de cinq (5) millions FCfa, en guise de dommages et intérêts, et toutes causes de préjudices confondues.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X