Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Combat démocratique face à l’impasse électorale: L’opposition béninoise entend aller jusqu’au bout

0 129
Combat démocratique face à l’impasse électorale:

L’opposition béninoise entend aller jusqu’au bout
Publié le 01/03/2019
Par Géovanny AKAKPOVI, La TEMPETE

Les forces de l’opposition présentes au cours de le conférence de presse de mercredi
Exclues des prochaines élections législatives à cause des dites « erreurs administratives » contenues dans leurs dossiers au Ministère de l’Intérieur, les forces de l’opposition du Bénin n’entendent pas baisser les bras. Deux (02) jours après leur rencontre infructueuse avec le Chef de l’Etat, elles ont lancé une mobilisation générale.
Au cours d’une conférence de presse animée ce mercredi dans les locaux du Codiam à Cotonou, les principales forces de l’opposition ne sont pas allées du dos de la cuillère avant de réaffirmer leur attachement au processus démocratique en cours dans le pays. Leur combat est  clair : se battre de toutes leurs forces afin qu’aucune consultation électorale ne se tienne sans elles.

Dans son réquisitoire contre le Gouvernement de la Rupture, l’opposition représentée par les partis FCBE, USL, RE, Force Clé, Psd aile Golou etc. estime que la charte des partis politiques et le Code électoral avaient pour premier objectifs d’exclure l’opposition. Une opposition consciente de  son rôle, s’étant mise en vis-à-vis des dispositions. « Malgré cela, le Président de la Cour constitutionnelle, avocat personnel du Chef de l’Etat fait intrusion dans le code électoral voté et promulgué avec l’onction de la conformité à la constitution, pour introduire un ‘’Certificat de conformité ’’ indispensable à tout parti, pour prendre part aux élections », a laissé entendre l’He Basile Ahossi, le porte-voix du jour.

Une attitude qui, à les en croire, vise à exclure les partis de l’opposition et reconduire au Parlement, les députés proche de la mouvance.

Au regard de ce tableau aussi sombre qu’inquiétant, le Bénin a « amorcé une descente aux enfers », qui n’augure guère d’un avenir prometteur. C’est pourquoi les partis de l’opposition ont lancé un appel au peuple à se dresser contre l’arbitraire et la dictature.
Par la même occasion, elles ont appelé les autorités sécuritaires à la retenue et les autorités morales à leur soutien pour la sauvegarde de la démocratie.

LIRE AUSSI :  BÉNIN : Voici comment les élections communales de mai 2020 seront organisées (Calendrier complet des 65 activités prévues)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend