« Boko-mania » : OB26 et Jean Eudes Mitokpè, nouveaux visages du changement politique au Bénin

1 666

Ce week-end, la région de l’Ouémé au Bénin a été témoin d’un phénomène politique sans précédent : la « Boko-mania », portée par les membres de l’organisation Objectif Bénin 2026 (OB26). Le mouvement, qui soutient la candidature de l’homme d’affaires Olivier Boko pour les élections de 2026, a déjà marqué le paysage politique béninois dès 2023, par sa présence notable et son organisation structurée.

Le samedi 20 janvier 2024, OB26 a mobilisé des militants de tout le département de l’Ouémé pour participer aux Forums Patriotiques. Ces rassemblements ont attiré de nombreux participants, y compris des jeunes comme Jonas , 20 ans, qui découvrait l’univers politique pour la première fois.  » C’était une expérience unique », a-t-il avoué, illustrant le désir de changement politique parmi la jeunesse béninoise.

Jean Eudes Mitokpè, journaliste et entrepreneur atypique, est devenu une figure clé de cette dynamique politique. Ses déplacements sont scrutés de près par les médias, et il est perçu comme un élément potentiellement transformateur pour la candidature de Olivier Boko. Mitokpè, qui s’éloigne des discours politiques traditionnels axés sur des querelles incessantes, notamment autour de la révision de la constitution, se concentre sur des questions cruciales telles que l’avenir de la jeunesse et de la nation.

Mitokpè a notamment abordé le chômage des jeunes lors de ses déplacements, offrant des astuces et des perspectives nouvelles. Sa capacité à rassembler un nombre considérable de jeunes prêts à soutenir Olivier Boko pour les élections de 2026 est particulièrement remarquable. Il incarne une rupture avec les clivages politiques traditionnels et propose une approche rafraîchissante et orientée vers l’avenir.

Ce mouvement autour de Olivier Boko, et l’ascension de figures telles que Jean Eudes Mitokpè représentent une évolution majeure dans le paysage politique béninois. Ils reflètent un désir croissant de changement et une volonté de s’engager politiquement chez les jeunes, qui pourraient être les principaux acteurs du renouvellement politique au Bénin. La « Boko-mania » est plus qu’un phénomène passager ; elle marque peut-être le début d’une nouvelle ère dans la politique béninoise.

➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.