Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Scrutin législatif du dimanche 28 avril 2019 : Deux décès enregistrés, mais démentis par le Ministre de l’intérieur, Un très faible taux de participation des votants, Des actes de vandalismes enregistrés, Non ouverture de plusieurs bureaux de votes, La CENA donne les grandes tendances demain mardi

0 6 404
 
La plate forme des OSC a relevé des irrégularités telles que …
 
Contrairement à ce qui a été agité çà et là, à la veille du déroulement des législatives d’hier dimanche 28 avril 2019 au Bénin, le pire a été évité est-on tenté de dire, sauf l’enregistrement de certains actes de vandalismes dans certaines localités du nord et du sud, ajoutés à un très faible taux de participants, avec des blessés et deux décès démentis.
Les grandes tendances du scrutin déroulé sur l’étendu du territoire nationale seront connues demain mardi 30 avril 2019. Et ce sera le président de la Commission Electorale Nationale Autonome (Cena) Emmanuel Tiando qui procèdera à la délibération au siège de ladite l’institution avant la confirmation par le président de la Cour Constitutionnelle, en présence des hommes des médias, des représentants des partis politiques ayant pris part au scrutin, les observateurs internationaux et les représentants des organisations de la société civile.
Très peu de votants …
Environs 22, 4 %. C’est le taux de participation des votants du dimanche 28 avril dernier, sur toute l’étendue du territoire (selon les 789 moniteurs, un dispositif efficace mis en branle par les Organisations de la Société Civile du Bénin). Mais avant, revenons sur les points saillants du déroulement du scrutin où plusieurs actes de vandalismes ont été enregistrés, au regard de la colère de la population, décidée à découdre avec le gouvernement à cause de l’exclusion des partis politiques de l’opposition.
Des actes de vandalismes…
Attaque d’un véhicule de l’Ortb à Tchaourou, avec pour bilan, un journaliste grièvement blessé ; attaque du domicile du député Adam Bagoudou à Tchaourou, incendies des matériels sensibles dans des communes du nord et dans quelques autres centres de vote dans la 6è circonscription électorale, la non-ouverture de plusieurs bureaux de vote occasionnée par la colère des populations qui ont, par endroit, installé des objets occultes (gris-gris) à l’entrée des bureaux des arrondissements qui devraient recevoir les matériels sensibles de la CENA, etc. Le tout aggravé par une information qui fait froid au dos : le décès de deux Béninois.
 
Annoncée par la plateforme des Organisations de la Société Civile (qui ont mis un en branle un dispositif de 789 moniteurs dans toutes les 24 circonscriptions électorales du Bénin), l’information a été démentie par le Ministre de l’intérieur, en fin de la soirée d’hier dimanche 28 avril 2019.
 
A en croire les OSC, le premier décès est survenu à Bantè, puis un second à Parakou, suite à un accrochage entre populations (armées de gourdins, de briques, etc.) et force de l’ordre dans les deux (02) villes.
 
Au cours de leurs assauts à Parakou, des individus masqués ont pris d’assaut les 03 arrondissements de la ville, en emportant des urnes et en poussant les agents de bureaux de vote à la fuite.
Rappelons, qu’en dehors de l’Union Africaine qui a envoyé des observateurs pour superviser le scrutin, la CEDEAO et l’Union Européenne n’ont pas envoyé de représentants au Bénin.
On y revient.
(Quelques images du déroulement du scrutin)
 
La non réception des matériels sensibles de la CENA pour le déroulement du scrutin…
 
 
L’acte de vandalisme dans le domicile d’un député (Adam Bagoudou) pro-Talon à Tchaourou
 
 
l’incendie des matériels sensibles de la CENA dans certaines localités du Nord
 
Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Urgent : L’Honorable Atao Mohamed Hinnouho autorisé à être évacué en France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend