Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

L’AFRIQUE ET SES HISTOIRES : Les esclaves nourricières ou les biberons humains des bébés blancs de la période coloniale

0 1 022

Avant la découverte du biberon durant la période de la traite négrière, des esclaves noires étaient chargées d’allaiter les enfants de leurs maîtresses, même si elles avaient leurs progénitures à nourrir. Le sein gauche était réservé à l’enfant de la maîtresse. Gare à celles qui donnaient ce sein gauche à leurs enfants, au lieu de leur donner le sein droit qui leur étaient réservé !
En cette période ségrégationniste, c’était un crime de lèse-majesté que de mélanger lèvres noires et lèvres blanches, même si ce n’était que des lèvres d’innocents.

Ces esclaves nourricières étaient alors passibles de pires châtiments : viols collectifs, bastonnade, et même la pendaison. Et pour mieux s’occuper des bébés de la maîtresse, ces esclaves nourricières bénéficiaient d’un statut meilleur à celui des esclaves des champs. Elles étaient bien logées, bien nourries, bien vêtues.
Mais malheureusement, 25 % de leurs propres enfants mourraient de malnutrition.

✍🏾Source extérieure

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend