Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Intronisé chef de la royauté de sa famille : DAH KINI DÉGBÉ, pour une union durable des filles et fils de la collectivité GANDAHO

Dah Gandaho Kini Dégbé, dans son fauteuil royal
0 695

Ce n’est plus un secret que depuis le vendredi 29 octobre 2021 à Agonli-Covè, au centre du Bénin, Thierry Bidogbessi GANDAHO est fait chef de la royauté familiale GANDAHO. Il remplace ainsi sur le trône, son oncle, Dah Gandaho Théodore Gbèsso Aigba II, décédé le 12 juillet 2021.
Désormais on l’appellera plus par son nom Thierry GANDAHO mais plutôt, DAH GANDAHO KINI DÉGBÉ. Et ce, jusqu’à la fin de son parcours sur terre. Une consécration qui résulte d’une multitude de consultations de l’oracle Fâ dont les révélations diverses ont toute porté sur sa personne. Une preuve irréfutable de l’onction des mânes des ancêtres sur le bien nommé, une désignation du fâ qui a reçu l’approbation de toutes les filles et fils de la grande famille GANDAHO.

Dah Gandaho Kini Dégbé, dans son fauteuil royal

Son intronisation a été effective, conformément aux rites appropriés en de pareilles circonstances au sein de cette collectivité familiale et en présence des têtes couronnées indiquées. Témoins de la cérémonie rituelle, les hauts dignitaires de la collectivité, têtes couronnées de la localité et des environs, fils et petits-fils GANDAHO, qu’ils soient résidant à Covè ou de la diaspora, ont rehaussé l’événement de par leur présence.

Des rôles et des responsabilités…

Désormais oint et porté sur le trône, DAH GANDAHO KINI DÉGBÉ dit être conscient des nouvelles responsabilités qui sont les siennes et de l’immensité des tâches qui lui incombent. Il s’agit notamment d’être garant des intérêts de la famille, d’assurer l’exécution des rites, la prévention ou la résolution des conflits éventuels entre les membres de la collectivité. Chef de la collectivité familiale des GANDAHO, il en devient ainsi le premier ministre du roi de « Naogon ».

En cette qualité, il est le chef de tous les Vodounons de Naogon et a sous sa responsabilité, les divinités Oro, Guèlèdé, Sakpata, Ninssouxwé, Dan et Tohossou. DAH GANDAHO KINI DÉGBÉ prend la pleine mesure des exigences de cette consécration et en appréhende les difficultés éventuelles. Il place son règne sous le signe de la réconciliation et de la concorde au sein de cette collectivité familiale. Ce qui a réjoui plus d’un, c’est l’engagement de DAH KINI DÉGBÉ à aplanir les divergences et clivages entre fils et filles d’Agonli-Covè en vue du développement de la région.

DAH GANDAHO KINI DÉGBÉ a aussi pour ambition de revivifier et de valoriser le Guèlèdé à Covè. Rappelons que Depuis 2008, le Guélédè fait partie du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Une horde d’invités de marque…

L’Acte II des cérémonies s »était déroulé le lendemain, samedi 30 octobre 2021. Les invités de marque, amis de Dah Kini dégbé ont effectué le déplacement d’Agonli-Covè pour témoigner leur sympathie, leur amitié au nouvel intronisé et dire à la collectivité Gandaho qu’à travers ses ancêtres, elle a fait le bon choix.

Entre autres éminentes personnalités et invités de marque aperçues à Covè le weekend dernier, les honorables Janvier Yahouédéou, Gildas Agonkan, El hadj Yacoubou Malèhossou, le conseiller Dah Franck KPOCHÉMÈ, le conseiller spécial du Chef de l’État, Edouard LOKO, le promoteur du quotidien « Le Béninois Libéré » Aboubakar Takou, le président Basile Tchibozo, le fondé du groupe ESAE Clément ADÉCHIAN, le socio-anthropologue Georges ANAGONOU, l’amazone du BR Aladja Adoukounou Ewassadja…… Pour ne citer que ceux-là…

✍🏾La Tempête Infos, avec la dircom FONDATION GANDAHO

Loading...