Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

LES GUILLEMETS DU JOUR : ”…Le gouvernement n’a même pas été interpellé pour savoir quelles sont les conséquences de la fermeture de la frontière du Nigeria ” 👉🏾dixit le Pr Frédéric Joël AIVO

0 1 373

« … Je crois que le diagnostic du Président, en ce qui concerne la corruption n’est pas totalement juste. … Le cœur de la corruption est ailleurs. Et je peux aider le Président à cibler là où désormais bât le cœur de la grande corruption qui empêche le pays de vivre en paix. Si l’Assemblée Nationale pouvait, comme c’est le cas dans tous les pays démocratiques, poser des questions au gouvernement sur son action comme c’est le cas, le contrôle de l’action gouvernementale par l’Assemblée.

Ce parlement, la législature qui est en place, n’a jamais posé de question au gouvernement. Pas plus qu’aucun Ministre n’a été interpellé, quand les enfants de Tchaourou sont morts. Pas plus, aucun membre du gouvernement n’a été interpellé quand à Savè, il y a eu des morts. De la même façon, le gouvernement n’a même pas été interpellé pour savoir, de la façon la plus gentille, quelles sont les conséquences de la fermeture de la frontière du Nigeria. Personne n’est interpellé.

LIRE AUSSI :  LES GUILLEMETS DU JOUR : ...En dehors d’être le berceau de l’humanité, l’Afrique se trouve être également le nid de la richesse mondiale depuis lors... dixit Sergerin Dansou Koutché, PDG de BIOFARM INNOVATION & TECHNOLOGY

Si le parlement pouvait aux moins faire son travail de contrôle d’actions du gouvernement, on aurait compris où se trouve le cœur de la corruption… ».

Extrait des propos du Pr Frédéric Joël AIVO, tenus à l’occasion de sa tournée nationale, étape de Tchaourou, le dimanche 29 novembre 2020

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend