Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Commune de Sô-Ava : L’opérateur économique Hilaire Hazoumè dévoile son opinion sur la naissance du parti « UP Le Renouveau » et envoie un message pertinent à ses militants

Hilaire Hazoumè
0 1 102
Hilaire Hazoumè

Originaire de Ganvié 2 (commune de Sô-Ava), Hilaire Mèflinyé Hazoumè est un jeune opérateur économique populaire notamment au sein de la jeunesse de sa commune. Du haut de sa vingtaine d’années de militantisme politique, celui qui est connu comme étant le jeune frère à l’ex-Maire Sergio Hazoumè (2015-2020), n’a pas voulu rester indifférent vis-à-vis de l’actualité politique de son pays, notamment la naissance du parti « UP Le Renouveau ». Dans un bref entretien qu’il nous a accordé, il donne son point de vue vis-à-vis de la création du nouveau parti UP Le Renouveau et envoie un message pertinent à tous ses militants.

Quatre questions et réponses.

🎤La Tempête Infos : Bonjour Monsieur. Veuillez-vous présenter à nos lecteurs svp et parlez-nous de votre parcours politique en deux mots ?

Hilaire Hazoumè : Je réponds au nom de Hilaire Mèflinyé Hazoumè, un jeune opérateur économique de la place, jeune frère de l’ex-Maire de la commune de Sô-Ava, Sergio Léoné Hazoumè qui est actuellement membre du bureau politique du parti « UP le Renouveau ».
Je me suis engagé dans la politique en 2002, en intégrant le PRD. En 2006, j’ai intégré les FCBE grâce à l’ex-Maire Joseph Onitchango. Mais en 2015, déçu par le choix de mes leaders, j’ai accepté la main tendue du conseiller communal Bertin Adjignon, pour mener la lutte politique, pour l’élection du président Patrice Talon en 2016.
Actuellement, je suis militant du parti UP LE RENOUVEAU.

🎤LTI : Que pensez-vous de la naissance du nouveau parti politique « UP Le Renouveau » ?

H H : A mon humble avis et vue sous plusieurs angles, la naissance du nouveau parti politique « UP le Renouveau » est le fruit d’une initiative louable. Avec les réformes du système partisan, seuls les grands rassemblements porteront des fruits. D’où la nécessité de s’unir, de se fusionner et de grandir.

🎤LTI : En 2016, lorsque le même parti PRD a fait alliance avec les FCBE et la RB pour porter un même candidat à l’élection présidentielle, on sait ce à quoi on a eu droit : un échec cuisant !
Ne pensez-vous pas que ce sera les mêmes résultats lors des prochaines échéances électorales ?

H H : Je suis optimiste et très convaincu que ce nouveau parti fera une bonne traversée et son bonhomme de chemin. En 2016, c’était une coalition et non une fusion conduisant à la création d’un nouveau parti politique. Tenez-vous tranquille, Monsieur le journaliste, les élections, tout comme les matchs de football, ne se ressemblent jamais. A chaque époque, ses réalités. Il est question d’espérer de beaux jours au sein de cette nouvelle formation politique. Je vais encore plus loin en disant que c’est ce nouveau parti politique qui s’imposera aux autres formations politiques dans notre pays, et il gardera le vent en poupe pendant bien longtemps. La victoire des législatives de 2023 en dira long, à travers les résultats écrasants des urnes.

🎤LTI : Et si on vous invitait à lancer un appel à l’endroit des militants du parti UP le Renouveau, que diriez-vous ?

H H : Aux militants de l’ex PRD et de l’ex UP, je nous demande d’être sereins et de ne pas céder aux provocations. Nous devons faire preuve de fidélité, du vrai militantisme et de détermination, pour hisser le plus loin possible le flambeau de notre cause commune qu’est l’UP le Renouveau. Ceci, pour la conquête et la gestion du pouvoir dans tous ses compartiments. Nous devons nous battre et comprendre que seule la vraie lutte paie. Du courage et bon vent à nous.
Je vous remercie.

✍🏾 Propos recueillis par Loth HOUSSOU, La Tempête Infos

Loading...