Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Toujours en garde-à-vue et en route pour être jugé à Libreville : Voici les charges qui pèsent contre l’ancien président de l’Assemblée Nationale Guy Nzouba-Ndama

0 1 012

Au Gabon, l’opposant Guy Nzouba-Ndama est toujours en garde à vue, après son arrestation. L’ancien président de l’Assemblée nationale a été arrêté samedi 17 septembre à la frontière, de retour du Congo-Brazzaville. La bagatelle somme d’1 milliard et 190 millions de francs CFA en liquide ont été retrouvés dans ses valises. La substitut du procureur de la République a dit qu’il était soupçonné de détention irrégulière de fonds. Mais de nouvelles charges sont désormais retenues contre lui.

Guy Nzouba-Ndama a été entendu jusque tard lundi 19 septembre, par le procureur de Franceville. Et le voilà désormais accusé de détention irrégulière de fonds, mais aussi blanchiment de capitaux et intelligence avec une puissance étrangère. Le dossier est en train d’être transféré vers Libreville. Guy Nzouba-Ndama était lui-même dans l’avion à la mi-journée, sous escorte, en direction de la capitale.

Cependant, l’un de ses avocats dénonce de « nombreux vices de procédure d’une grossièreté implacable ». Me Martial Loundou explique que le tribunal de Franceville avait remis Guy Nzouba-Ndama en liberté provisoire avec audience de flagrance, prévue en octobre ou novembre à Franceville. Mais un tribunal spécial de Libreville a décidé de le remettre en garde à vue et de le transférer dans la capitale.
À suivre…

Loading...