Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

SORCELLERIE EN EUROPE : Carole Compton, celle qui dĂ©clenchait des incendiesđŸ”„Ă  volontĂ© grĂące Ă  une force surnaturelle

0 878

Carole Compton est une Ecossaise qui vit aujourd’hui en Grande-Bretagne, vivant une vie tout Ă  fait normal. Pourtant, dans les annĂ©es 80, la jeune femme a bien failli finir ses jours en prison. Pour crime ? Vol ? Non, car on l’accusait de sorcellerie et de pyrokinĂ©sie (capable d’allumer des feux Ă  distance).

Carole Compton

Nous sommes en mai 1982. Carole Compton tombe amoureuse d’un bel Italien et dĂ©cide d’aller vivre en Italie. Pendant que le jeune homme fait son service militaire, Carole se fait embaucher comme jeune fille au pair dans la famille Riccie. Et c’est lĂ  que les bizarreries commencent. AprĂšs son passage, des tableaux tombent et des meubles bougent sans aucune explication rationnelle. Mais c’est lors d’un sĂ©jour Ă  la montagne que se produit la chose la plus invraisemblable : le chalet qu’elle occupe est ravagĂ© par un incendie. Le chef des pompiers affirme qu’il n’avait jamais vu un incendie aussi violent de toute sa carriĂšre. La cause de l’incendie reste, bien sĂ»r, inexpliquĂ©e.

La famille Riccie, trĂšs superstitieuse, dĂ©cide alors de se sĂ©parer de la pauvre femme et la congĂ©die. Heureusement pour Carole, en juillet, elle est embauchĂ©e par la famille Tonti. Elle part avec eux sur l’üle d’Elbe chez les grands-parents. Seulement, la grand-mĂšre, superstitieuse, se mĂ©fie trĂšs vite de Carole. Elle la surnomme « La sorciĂšre ».

Et ce qui devait arriver arriva. DĂšs les premiers jours, les manifestations se manifestent : un matelas de la maison prend feu sans explication, des objets se dĂ©placent tous seuls
 Le pire ? Le jour oĂč le lit d’AgnĂšs, le bĂ©bĂ© de 3 ans, prend feu subitement. Pour la grand-mĂšre, aucun doute, Carole est coupable et est capable d’allumer des feux par la pensĂ©e. Elle convainc alors le couple d’appeler la police. La famille porte plainte et Carole est arrĂȘtĂ©e, interrogĂ©e et mise en prison pour tentative de meurtre.

MĂȘme si Carole n’a pas Ă©tĂ© accusĂ©e de sorcellerie, la sorcellerie est la base des accusations contre elle. Elle fait rapidement la une des journaux et tout le monde la surnomme « La sorciĂšre ».

Des para-psychologues se penchent sur le cas de Carole et, pour certain, il serait possible que la jeune femme soit poursuivie par un poltergeist et qu’elle ne dĂ©clenche pas ces feux volontairement. Pour le professeur Archie E. Roy, on ne peut pas Ă©carter l’hypothĂšse que Carole soit victime de se genre de phĂ©nomĂšne. Et selon lui, il y a une chance qu’elle ne dĂ©clenche pas ces phĂ©nomĂšnes exprĂšs.

En dĂ©cembre 1983, aprĂšs 16 longs mois d’emprisonnement, le procĂšs de Carole Compton a enfin lieu. Carole n’avait aucun motif pour dĂ©clencher ces feux et elle n’a jamais Ă©tĂ© prise en flagrant dĂ©lit. Pendant le procĂšs, les experts lĂ©gistes ont rĂ©vĂ©lĂ© ĂȘtre incapables de recrĂ©er les incendies pour en dĂ©terminer les causes. Un expert rĂ©vĂ©lera que l’un des matelas a Ă©tonnement pris feu vers le bas sans que l’on ne s’explique la cause. Les preuves scientifiques ont rĂ©vĂ©lĂ© qu’il n’y avait aucune preuve qu’une substance incendiaire ait Ă©tait employĂ©e ou toute autre chose. Le professeur Vitolo donna la preuve que les incendies n’étaient pas provoquĂ©s par une flamme, mais par une chaleur intense.

Incapable de juger un phĂ©nomĂšne paranormal et faute de preuves, Carole Compton est dĂ©clarĂ©e non-coupable pour la tentative de meurtre, mais coupable pour 2 autres chefs d’accusation : incendie criminel et tentative d’incendie. Elle reçoit 2 ans et demi de prison mais, coup de chance, elle est aussitĂŽt libĂ©rĂ©e en raison du temps qu’elle avait dĂ©jĂ  passĂ© en prison.

Aujourd’hui, Carole a une vie tout à fait normale. Elle vit en Grande-Bretagne, dans le West Yorkshire, avec son mari et ses enfants. Elle n’a plus jamais fait parler d’elle.

Mais que s’est-il passĂ© exactement ? Carole Ă©tait-elle la victime d’un poltergeist ? Était-elle pyromane ? Ou pouvait-elle rĂ©ellement allumer des feux par la pensĂ©e ? Nous ne saurons sans doute jamais la rĂ©ponse.
➖➖➖➖
Soyez toujours le premier Ă  avoir l’info grĂące Ă  notre application mobile TempĂȘte Infos Ă  tĂ©lĂ©charger iciđŸ‘‡đŸŸ
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...