Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Scandale : L’Iran reconnait être responsable du crash du Boeing qui a fait 176 morts mercredi dernier (Un missile a été tiré par erreur sur le Boeing 737 pris pour un avion hostile)

0 135
Scandale
L’Iran reconnait être responsable du crash du Boeing qui a fait 176 morts mercredi dernier
(Un missile a été tiré par erreur sur le Boeing 737 pris pour un avion hostile)
Publié le 11 Janv. 2020 à 11h 35’
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE
Une image du Boeing 737 abattu par erreur par les militaires iraniens

La nouvelle donne des frissons.
Alors que la douleur des nombreuses pertes en vies humaine continue de ronger les parents des innocentes victimes du crash survenu mercredi dernier au Téhéran (Iran), une annonce venant de la part du gouvernement iranien vient d’en rajouter davantage. Dans un communiqué lu il y a quelques heures, l’Iran reconnait enfin être le responsable du crash survenu mercredi, pour avoir tiré par erreur, un missile sur le Boeing 737 ukrainien, pris pour un avion hostile.

Ainsi, les 176 passagers passés de vie à trépas à bord de l’avion « Ukraine International » ont été sacrifiés à cause d’une erreur humaine. Et déjà, les réactions des autorités ne se font pas attendre. Des membres du gouvernement iranien au président ukrainien, en passant par quelques autres personnalités, le ton est devenu aussi vif que sans pitié.

Première réaction, c’est le Ministre des affaires étrangères, Mohammad Djavad Zarif qui twitte : « Téhéran présente ses excuses pour un ‘’désastre’’, conséquence de l’aventurisme américain ». Autre réaction, c’est le Président iranien, Hassan Rohani qui évoque « une grande tragédie et une erreur impardonnable ». Le premier Ministre iranien, Justin Trudeau enchaîne à travers une déclaration : « les responsabilités doivent être situées ».
Quant au Président Ukrainien Volodymyr Zelensky, les coupables doivent être punis. Aussi, l’homme fort qui a perdu 11 de ses compatriotes et un Boeing neuf exige des compensations à la hauteur des pertes.
Quand l’Iran ramasse ses vomissures…
Depuis mercredi que le crash est survenu, l’hypothèse d’un tir de missile de la part des militaires iraniens par erreur était pourtant avancée par les USA et le Canada. Le Premier Ministre Canadien qui a perdu 63 de ses compatriotes a persisté sur cette hypothèse, relayée par les médias internationaux. Mais les autorités ont catégoriquement nié.

Mieux, hier vendredi 10 janvier 2020, l’aviation civile de l’Iran dénonçait des accusations illogiques. Il a fallu des pressions insistantes de la part des Chefs d’Etats ayant perdu de leurs compatriotes, pour la manifestation de la vérité.

On y revient.
LIRE AUSSI :  Élevé au grade de "Grand Officier de l'Ordre national du Bénin" : Les mots de gratitude du Ministre des Affaires Étrangères, Aurélien AGBENONCI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend