Tempête Infos
Tempête Infos

Renforcement de la coopération économique entre le Nigeria et le Bénin : Les nouveaux engagements de Tinubu et de Talon

1 640

✍🏾Boris MAHOUTO

En visite d’état ce mercredi 06 décembre 2023 à Abuja, le président Béninois Patrice Talon et son homologue nigérian Bola Tinubu ont échangé sur la nécessité du renforcement de la coopération entre les deux pays voisins.
A travers un communiqué de fin de la rencontre rendue publique par la présidence du Nigeria, on en sait un peu plus sur l’essentiel des déclarations d’engagement pris par les deux Chefs d’État.

Talon et Tinubu à Abuja

Pour le président Tinubu, le Nigeria et le Bénin sont « un ». Cependant, il révèle que ce qui affecte les deux pays et lié au manque de synergie. « Nous n’avons pas développé la synergie économique nécessaire au développement de nos deux nations. Nous devons avoir des principes et des priorités économiques communs. Le programme économique que vous développez grâce à une collaboration interministérielle est accueilli favorablement par moi », apprécie-t-il.

Il continue : « Nous soutiendrons tous les intérêts du secteur privé pour faciliter la prospérité de nos deux pays importants. J’apprécie l’urgence de votre approche et nous nous en félicitons. Le leadership se définit parfois par une action urgente. Merci pour votre leadership de qualité. Nous sommes ensemble. Je ne suis pas une personne rétrospective. J’ai hâte. C’est ainsi que j’évite de rater des étapes », a-t-il ajouté.

Prenant la parole, le président Patrice Talon rappelle à son homologue la mise en œuvre d’un plan de développement national qui comprend une intégration renforcée entre le Nigeria et la République du Bénin.

« Notre plan de développement inclut la prise en compte des investissements nécessaires au Bénin pour renforcer notre intégration avec le Nigeria en termes commerciaux. Il est vrai que de nombreux accords ont été signés pour faire avancer notre intégration. Mais ils n’ont pas été mis en œuvre », regrette-t-il.

« Au niveau de la CEDEAO, nous sommes favorables à la libre circulation et à l’intégration, et au niveau africain, la ZLECAf envisage cela. Nous devons donc agir de toute urgence pour que cela devienne une réalité. Notre programme d’investissement doit être révisé, pour prendre en compte tous les facteurs de l’économie nigériane », projette le président Béninois.

Il profite pour annoncer la création d’un comité technique interministériel qui préparera conjointement un projet de document pour nos législatures. « Je suis prêt à signer un décret pour nommer les membres du conseil afin de faire progresser la coopération mutuellement bénéfique entre les secteurs », a-t-il déclaré.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X