Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Réforme du Hadj au Bénin : Wabi Amadani passe au scanner les grands efforts et réformes salvateurs du gouvernement Talon, au profit des pèlerins

Wabi Amadani, chargé de mission du Maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty
0 341
Wabi Amadani, chargé de mission du Maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty

 

Auparavant jonchée de tracasseries, avec à la clé, des cas d’escroquerie à n’en point finir, l’implication rigoureuse du gouvernement Talon dans l’organisation du pèlerinage à la Mecque encore appelée « Hadj » a redoré le blason du secteur depuis peu. Très admiratif et fier des réformes salvatrices du Chef de l’État Patrice Talon, Wabi Amadani, chargé de mission du Maire de Porto-Novo (Charlemagne Yankoty), au détour de l’émission « Kilon Sele (Quoi de neuf ? » animée en langue Yoruba sur Capp Fm ce dimanche 12 juin, parle des subventions des services. Il applaudit également les efforts de la commission chargée d’assurer un voyage aller et retour sans la moindre tracasserie, y compris le séjour en terre sainte.

La construction du centre de transit d’Akpakpa réservé aux pèlerins qui viennent de l’intérieur du pays pour éviter l’errance de ceux-ci une fois à Cotonou ; la sécurisation du cordon de transport depuis le centre d’Akpakpa jusqu’à l’aéroport international Cardinal Bernadin Gantin à l’aller comme au retour du pèlerinage ; le renforcement de la diplomatie béninoise entre les deux pays dans le cadre de la gestion des sejours des béninois sur la terre sainte.

En effet, à partir de cette année 2022, des dispositions particulières ont été prises en faveur des candidats du Hadj 2022. En raison des mesures de restriction de l’Etat Saoudien qui a exigé diverses vaccinations avant d’atterrir sur la terre sainte, le gouvernement a subventionné à plus de 75% les frais de vaccination. C’est d’ailleurs un constat que le chargé de mission du maire de la ville de Porto-Novo, Wabi Amadani est allé faire sur instruction de l’autorité. En visite le 08 juin à la direction départementale de la santé Ouémé sur instruction du maire Charlemagne Yankoty, Wabi Amadani a noté une bonne organisation qui témoigne de l’efficacité et de la volonté du gouvernement.

Wabi Amadani

Au lieu de 32.000fcfa comme frais de vaccination, les pèlerins paient 10.000fcfa. Egalement, le chargé de Mission du Maire de la ville capitale a fait savoir au cours de cette émission que le gouvernement a exonéré la TVA liée à toutes les dépenses faites au Bénin par les sociétés agréées. Ce qui donne un avantage considérable au Bénin dans la sous-région, dans le cadre de l’organisation du Hadj 2022, répondant ainsi aux solutions sur la cherté du coût du pèlerinage édition 2022. « N’eût été cette mesure, je vous assure que beaucoup de personnes allaient renoncer au Hadj 2022 », a fait savoir Wabi Amadani.

 

Autre effort du gouvernement, il a fait savoir que le gouvernement a anticipé sur la location des chambres de séjour des pèlerins près du lieu saint, afin de garantir un bon séjour et de meilleures conditions aux pèlerins. Ce qui n’était pas le cas auparavant, car la plupart était obligé de se retrouver très éloignés du site, sans compter les difficultés d’accès. De l’ensemble de ces dispositions prises par le gouvernement, il a également noté une structuration pour une bonne gestion du retour au pays des pèlerins après le Hadj le plus tôt possible.

 

Saluant ces grands efforts du gouvernement du Président Patrice Talon, Wabi AMADANI a invité les fidèles musulmans à reconnaitre ces efforts salutaires qui sont encore une preuve de marque d’attention de nos autorités à l’égard de la communauté musulmane du Bénin. Invitant les responsables des 27 sociétés agréées au respect des instructions données par les autorités pour un bon déroulement du Hadj 2022, il a insisté la culture de l’amour pour le pays, relayant ainsi les efforts du gouvernement pour mettre tout le peuple béninois au même niveau d’information.

 

Pour finir, il a rappelé aux pèlerins de ne pas oublier de prier en particulier pour le Chef de l’Etat, son gouvernement et en général à toute la Nation béninoise, pendant leur séjour de prière sur la terre sainte. Il a souhaité un bon voyage aux pèlerins dont la première vague est prévue pour le 18 juin 2022, selon les informations des autorités saoudiennes.

 

✍🏾La Tempête Infos

Loading...