Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

OPINION : Les dĂ©mons du showbizđŸŽŒ bĂ©ninois🇧🇯 (1Ăšre partie)

0 602

La musique bĂ©ninoise semble bien se porter, au bilan de ces 10 derniĂšres annĂ©es, Ă  travers de nombreuses actions, dĂ©couvertes artistiques, et des innovations. Cependant, comme un chien qui se mord la queue, nous tatonnons et avançons d’un pas devant, et de deux en arriĂšre.

Ce qui tue le showbiz béninois est à plusieurs niveaux.
Le manque de solidaritĂ©, le manque de compromis, la dĂ©sunion, l’hypocrisie, la discrimination de classe, la haine gratuite, etc. sont bien lĂ , quelques facteurs qui sont Ă  l’origine de l’Ă©tat de santĂ© de ce secteur, pourtant riche de valeurs.
Je peine beaucoup de voir qu’entre nous artistes bĂ©ninois, il n’y a presque aucun pont qui lie l’un Ă  autre. Aucun effort de collaborer avec l’autre, aucun effort de faire des projets avec l’autre, aucun effort pour soutenir l’autre, et j’ai comme l’impression que nous voulons toujours prendre l’autre pour un adversaire, alors que chacun fait son boulot et pour le mĂȘme drapeau.

C’est triste de voir que certains artistes bĂ©ninois, aprĂšs tant d’annĂ©es, n’ont jamais pensĂ© Ă  une collaboration entre eux pour, ne serait-ce que le plaisir des fans et mĂ©lomanes.
Quand est ce que nous aurons droit par exemple à un featuring entre tata Sessi et la grande sƓur Habib?
Entre le sorcier vivant et un certain sĂŽyimanvĂŽ ?
Entre la princesse Dossi et la tata salsero Kemy ?
Entre un certain Babadaho et Benoßt Qualifié ?
Ou encore entre un certain baobab mĂ©tok et le fils du pays ? pour ne citer que ceux lĂ …

Nous prĂ©fĂ©rons tout simplement jouer Ă  toutes nos cartes, pour des collaborations internationales, qui n’apportent pas vraiment grand chose au showbiz bĂ©ninois.
Nous sommes fiers et mĂȘme pas un peu d’humilitĂ© dans nos Ă©gos.

À suivre, la 2ùme et derniùre partie, dans nos prochaines publications.

âœđŸŸLa TempĂȘte Infos, avec #Ariss_Deston

Loading...