Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

« N’eut été la vigilance des zem de Minnontin, la victime serait six pieds sous Terre aujourd’hui… » : Pélagie Soloté donne sa version des faits dans l’affaire bagarre entre deux dames « dites de l’ORTB »

0 7 292

Injustement citée dans le récit lié à l’affaire de bagarre entre des dames dites fonctionnaires à l’ORTB, la journaliste Pelagie Soloté, déjà à la retraite, est sortie de ses gongs. Objectif, clarifier la situation et sortir l’opinion publique de la confusion orchestrée par rapport à l’affaire.

Lisez plutôt.

« Chers tous,
C’est avec un grand regret que J’ai suivi au même titre que vous tout ce qui a été raconté sur mon compte et qui n’est que pur mensonge.

Je ne me suis JAMAIS bagarrée avec quelqu’un comme il a été Indiqué. Je n’ai pas ce temps et je n’ai pas été éduquée pour. C’est vrai qu’il existait une situation de calomnie entre deux dames ( line de l’ORTB et l’autre n’appartenant pas à l’office ) unies par une amitié d’environ 40 années. Mais l’une qui se dit plus maligne que l’autre, ne fait que jeter de l’opprobe sur ses amies proches. J’ai alors décidé de les réunir, car une amitié datant de 40 ans est sacrée.

C’est ce que moi je me disais, mais manque de peau pour moi, celle que j’ai invitée et qui avait aussi raconté des énormités sur moi était venue sur les lieux sur pieds de guerre et ne voulait pas lâcher du lest. Elle ne reconnaissait aucun fait à elle reproché. Et c’est au moment où l’autre a décidé d’appeler des témoins des calomnies que la dame gardée à vue actuellement a jeté de l’eau dans son visage, et leur bagarre a commencé.

J’étais dans un fauteuil, quand ça a commencé et comme j’ai commencé par voir du sang gicler de la tête de l’une, j’ai couru dehors appeler les conducteurs de zem pour les aider à se séparer.

La victime a reçu 5 sutures au crâne, Elle a été mordue à l’avant bras droit et reçu beaucoup de coups sur la poitrine. N’eut été la vigilance des zem de Minnontin, la victime serait six pieds sous Terre aujourd’hui. Et c’est la victime qui est allée porter plainte au commissariat et l’autre a été gardée à vue.
Voilà en réalité ce qui s’est passé.

Merci à tout ceux qui m’ont appelée pour en savoir plus. Je suis toujours la même. Je n’ai pas changé. »

 

La Tempête Infos

Soyez toujours le premier à avoir l’info, grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...