Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Musique béninoise/Oluwa Kèmy : Vers un autre niveau

0 162

Musique béninoise

Oluwa Kèmy : Vers un autre niveau

La vedette Oluwa KEMY


La trentaine révolue, la jeune et talentueuse vedette de la musique moderne, Oluwa Kèmy fait sans doute, l’objet d’une attraction particulière ces dernières années, au sein de la grande famille du showbiz du Bénin et même au-delà. Quoi qu’on dise, et malgré les critiques à son encontre, la protégée de Efoé La Joie (son Manager) reste une figure de proue qui présente les prémices d’une Star incontestée d’Afrique. Et ceci, au regard de la kyrielle de succès de ses sonorités et prestations que mélomanes, accrocs et professionnels de la musique acclament à chaque occasion.
Meilleure musique moderne de « Benin Golden Awards » 2013 et 2014 ;
Trophée « Hokan » édition 2013 ;
Lauréate de la meilleure vidéo de « Bénin Top 10 » de l’année 2013 ;
Trophée d’Encouragement de la Musique de Variété du concours «  Lauriers de la Culture » de l’année 2014 ;
Meilleure artiste Bureau béninois des droits d’Auteur (BUBEDRA) des années 2011, 2012, 2013 et 2014 ;
Lauréate 2008 de la meilleure « Compositrice de chansons au « Concours lyrics de chanson du Bénin
Et quoi encore… ???

En un mot, la jeune Noëlie Adotin, cette étoile qui a vu le jour un 25 décembre à Bohicon (Bénin) est en train de faire montre d’un éclat étincelant qui ne dit pas son nom.
Cet éclat étale toute sa vivacité lorsque la vedette se fait accompagner d’autres icônes incontestées de la chanson (Bébi Philippe, Richard Flash etc.) sur son nouveau livre sonore « Egolo » (Impossible), le 5è de sa carrière qui sort le 16 décembre prochain au Concerto (Cotonou).

Ceci, après « Ma Destinée » ; «Ainsi va la vie » ; « Confirmation » puis « Evolution » sorti en décembre 2013 avec plus de 30.000 disques vendus officiellement.
On y revient.

Loth HOUSSOU

LIRE AUSSI :  Coronavirus : Ecoles, églises, mosquées, bars, lieux de divertissement, etc. seront rouverts à nouveau dès le 11 mai 2020 au Bénin, mais…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend