Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

MALI : La chronologie de la descente aux enfers du pouvoir IBK

0 572

 

Elu à la tête du pays le 04 septembre 2013 après avoir été pendant longtemps le Premier Ministre puis président de l’Assemblée Nationale, le désormais ex-président du Mali, Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) avait été réélu en 2018, pour un nouveau mandat de 05 ans. Son pouvoir commence à vaciller en juin 2020, au lendemain des législatives dont les résultats donnent pour vainqueur, le pouvoir en place. S’en est donc suivie une contestation populaire conduite par un mouvement politique dénommé M-5 de l’Imam Mahmoud Dicko, le célèbre homme politico-religieux qui avait d’ailleurs porté le président IBK au pouvoir.
Quelques semaines plus tard, le mouvement « M-5 » sera rejoint par la coalition des grandes figures de l’opposition malienne, et l’envergure de la contestation pris une autre allure.

LIRE AUSSI :  Propagation du CORONAVIRUS en Afrique Une dame porteuse du virus est détectée au Togo, après son séjour au Bénin (Le Cameroun enregistre 02 cas confirmés le même jour et l’Afrique passe à 30 cas)

Ainsi, les nombreuses marches de protestation qui se sont multipliées ont engendré de nombreuses conséquences telles que, le décès de plus d’une dizaine de manifestants avec à la clé, de nombreux blessés ; la démission de plusieurs membres de la Cour Constitutionnelle, institution incriminée pour avoir « cautionné » le « tripatouillage électoral » du pouvoir IBK.

Dernier jour de règne…

Envoyé en Russie en février 2020 pour une formation militaire, le colonel Sadio Camara, le putschiste en chef et ex-directeur du Prytanée militaire de Kati, suivait tout de près, depuis le pays de Vladimir Poutine et planifia un coup.
De retour début août pour un mois de congés, le stratège met tout en œuvre et décide, de connivence avec quelques autres officiers supérieurs de l’armée malienne, de dérouler le rouleau compresseur du putsch.

LIRE AUSSI :  CÔTE D' IVOIRE/EN PLEINE CÉRÉMONIE OFFICIELLE DES 60 ANS D'INDÉPENDANCE Le drapeau national se détache du mât et chute violemment vers le sol

Ce mardi 18 août, à la suite d’une mutinerie déclenchée tôt dans le camp militaire de Kati, plusieurs hauts gradés qui constituent leurs obstacles ont été mis aux arrêts. Mieux, ils procèdent à l’arrestation de plusieurs Ministres et du nouveau président de l’Assemblée nationale, avant d’achever leur mission par l’arrestation du président IBK qui a été ainsi dépossédé de son pouvoir. Son intervention cette nuit pour annoncer sa démission fait tourner ainsi sa page de l’histoire politique du Mali.

Cependant, le putschiste en chef, le colonel Sadio Camara prendra-t-il le pouvoir ? We wait and see.

Loth HOUSSOU

Video Leader 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend