Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

«Ma Culture, Mon Futur » : Un centre d’apprentissage des valeurs culturelles et ancestrales ouvert aux enfants Béninois

0 1 509
Alexandrie Avognon, l’initiatrice du projet

 

Interpellée par sa conscience, après avoir réalisé le danger que constitue la disparition croissante de l’engouement à la tradition de chez nous, une brave femme du Bénin réussit à concrétiser une historique initiative. Intitulé « Ma Culture, Mon Futur », c’est un projet qui prend corps à travers l’inauguration d’un centre socioculturel implanté à Cotonou, pour la réalisation d’une vision et mission bien tracée orientée à long terme : inculquer à nos enfants nos valeurs culturelles, ancestrales restées inconnues d’eux, à cause de la mondialisation aveuglante.

Le samedi 10 août dernier, sous la coupole du Ministre du tourisme, de la culture et des sports valablement représenté par son directeur de cabinet, le directeur du développement du tourisme et d’autres autorités, la cérémonie d’inauguration dudit centre situé à Agblangandan a connu la présence de plusieurs acteurs culturels connus, profondément impactés par cette initiative qui mérite un accompagnement continental.
Ainsi, le top est donné pour des modules de formation sur les notions des richesses du pays à travers la gastronomie, le vestimentaire, la culture, le cultuel, la royauté, la tradition, les rythmes folkloriques, les rites et coutumes traditionnels, les ressources naturelles et minières, les sites touristiques, les sites d’hébergement ancestraux, les produits locaux, les centres sociaux culturels, la production agricole et animalière, la transformation agro-alimentaire. Le tout auréolé des apprentissages de contes, de théâtre, de danse et des panégyriques propres aux Béninois.
Des objets d’art exposés au centre “Ma Culture, Mon Futur”
Tout ceci, au profit de nos enfants âgés de 7ans et plus, de quoi préparer activement une relève de qualité en vue d’assurer une visibilité à long terme pour la destination Bénin. Vision qui vient ainsi justifier la dénomination du concept : « Ma culture, mon futur ».
Cette nouvelle galaxie qui tutoiera une référence mondiale les mois et années à venir, on la doit à Alexandrine Avognon, la promotrice de l’agence de tourisme Arise Group, visiblement animée d’un grand rêve à l’allure d’une « rage de briser le mur », pour la restauration des valeurs de chez nous.
« Grâce à ce projet, les enfants béninois vivants sur le territoire national et leurs frères de la diaspora pourront découvrir nombre de choses sur la culture de leur pays », fait savoir l’initiatrice Alexandrie Avognon.

 

«Cette initiative d’Alexandrine Avognon entre en droite ligne dans les ambitions que le chef de l’Etat Patrice Talon s’est fixées dans son Programme d’action. Celle de faire du Bénin une destination touristique prisée des expatriés», dira Bertrand Adjovi, le directeur du développement du tourisme.
L’initiatrice et les autorités ont admiré devant les centaines d’invités …
 
…une séance d’activité assurée par les apprenants du centre
 
LIRE AUSSI :  Culture / FESTRAZIKAF : Des français en démonstration de danses béninoises et africaines sur un festival en France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend