Tempête Infos
Tempête Infos

L’AFRIQUE ET SES ARCHIVES : Nehanda Nyakasikana, la redoutable sorcière qui a mis la trouille aux colonisateurs européens dans un pays bien connu d’Afrique

1 058

C’est l’émouvante histoire de Nehanda Charwe Nyakasikana, très connue sous l’appellation Mbuya Nehanda, une figure emblématique de la résistance africaine contre la colonisation, dont l’influence spirituelle et politique a fait frémir les colons britanniques au Zimbabwe.

Née vers l’an 1840, Nehanda Nyakasikana était une puissante devin spirituelle des Shona au Zimbabwe, au moment où les colons britanniques s’évertuaient à dominer et à exploiter les terres africaines. En tant que médium du spirituel Nehanda, une des divinités les plus respectées des Shona, elle incarnait la résistance culturelle et spirituelle face à la tyrannie coloniale.

En 1896, pendant que la Première Chimurenga (guerre de libération) éclatait contre les colons britanniques, Nehanda devint une figure de proue de la rébellion. Elle mobilisait les forces locales grâce à sa réputation de médium et de chef spirituel, conseillant les guerriers et inspirant le courage parmi les combattants Shona. Sa capacité à galvaniser la population faisait d’elle une menace directe pour l’ autorité coloniale.
En 1896, alors que la Première Chimurenga (guerre de libération) éclatait contre les colons britanniques, Nehanda devint une figure centrale de la rébellion. Elle mobilisait les forces locales grâce à sa réputation de médium et de chef spirituel, conseillant les guerriers et inspirant le courage parmi les combattants Shona. Sa capacité à galvaniser la population faisait d’elle une menace directe pour l’autorité coloniale.

Les colons britanniques, incapables de comprendre ou de contrôler l’influence de Nehanda, la percevaient comme une sorcière redoutable. Leur peur était exacerbée par les rumeurs de ses pouvoirs surnaturels et sa capacité à prédire les événements. Les récits des colons la dépeignaient souvent comme une figure maléfique, un symbole de l’inconnu et de l’indomptable Afrique.
Mais malheureusement en 1897, Nehanda fut capturée par les Britanniques, jugée pour meurtre et accusée d’avoir inspiré la rébellion. Sa capture et son exécution par pendaison en 1898 étaient destinées à briser l’esprit de la rébellion. Cependant, même dans la mort, Nehanda demeura une figure de résistance. Ses derniers mots, « My bones will rise again » (Mes os vont se ressusciter), prophétisait la résurgence de la lutte pour l’indépendance.

L’ histoire de Nehanda Nyakasikana est celle d’une femme dont l’influence spirituelle et le courage indomptable ont inspiré la peur et le respect. Sa légende perdure, symbolisant la résistance africaine contre la colonisation et la persistance du désir de liberté et d’autodétermination.

✍🏾Source externe
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X