Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

La variole du singe : Quels sont ses symptômes et comment se transmet-elle ?

0 1 260

Il s’agit déjà de la plus grande épidémie de variole du singe jamais signalée en dehors de l’Afrique. Depuis mai 2022, les autorités sanitaires de plusieurs nations, de l’Europe au Canada, en passant par les États-Unis et l’Australie, ont commencé à détecter des cas de cette étrange maladie, dont les précédentes épidémies avaient été très contenues.

L’épidémie de variole du singe touche désormais 15 pays, en dehors de l’Afrique. Plusieurs cas ont été confirmés. Toutefois, le risque pour le grand public est jugé faible.

 

 

👉🏾Les modes de transmission

En effet, les gens attrapent la variole du singe par les animaux. La transmission de personne à personne n’est pas courante, car elle nécessite un contact étroit avec des fluides corporels, tels que la salive ou le pus des lésions formées par l’infection.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la plupart des personnes se remettent de la variole du singe en quelques semaines. Mais la maladie est mortelle pour une personne sur dix.

Différentes agences de surveillance épidémiologique et des experts ont toutefois précisé [email protected], bien que les cas actuels et leurs formes de contagion soient encore à l’étude, la variole du singe ne constitue pas une menace pour la santé du grand public.

Nous nous penchons ici sur cette maladie rare et peu connue.

👉🏾Quels en sont les symptômes ?

Les premiers symptômes sont la fièvre, les maux de tête, les gonflements, les douleurs dorsales, les douleurs musculaires et l’apathie générale.

Le symptôme le plus caractéristique apparaît 1 à 5 jours après la fièvre : une éruption cutanée se développe qui commence souvent sur le visage et s’étend ensuite à d’autres parties du corps, principalement les mains et les pieds.

Dans de nombreux cas actuels, des personnes ont signalé l’apparition de l’éruption dans la zone génitale. Une fois la fièvre tombée, une éruption cutanée peut se développer, commençant souvent sur le visage, puis s’étendant à d’autres parties du corps.

Une fois la fièvre tombée, une éruption cutanée peut se développer, commençant souvent sur le visage, puis s’étendant à d’autres parties du corps L’aspect de ces types de cloques change et passe par différentes étapes avant de former finalement une croûte qui tombe ensuite. Les lésions peuvent provoquer des cicatrices. Si une personne présente ce type d’éruption, elle doit se rendre chez le médecin et s’isoler pour éviter de transmettre la maladie à d’autres personnes.

L’infection disparaît généralement d’elle-même et dure entre 14 et 21 jours.

Ces cellules controversées qui ont sauvé 10 millions de vies
La Cleveland Clinic explique qu’une personne peut en infecter une autre jusqu’à ce que toutes les croûtes soient tombées et que la peau soit intacte en dessous.
Il est essentiel de surveiller les symptômes, car le monkeypox, contrairement au covid, ne se transmet pas avant l’apparition des symptômes.

À suivre…

✍🏾Source externe

#LaTempêteInfos

Loading...