Homme d’affaires, bras droit de Talon, âge, origine, etc. : Tout ce que vous ne saviez pas de Olivier Boko, l’homme qui vient de refroidir ses soutiens qui suscitent sa candidature pour la présidentielle de 2026

7 016

Sans portefeuille fixe dans le sérail gouvernemental, Olivier Boko reste et demeure un acteur incontournable de la gouvernance de la Rupture au Bénin. Et donc un personnage très rattaché au chef de l’État, Patrice Talon avec qui il partage une longue histoire d’amitié et de relations fructueuses. Depuis plus de deux décennies, les deux amis entretiennent une grande affinité qui débouche sur la ressemblance.

Olivier Boko

Homme d’affaire futé, intelligent et aussi discret à l’image de son frère d’armes et mentor, Olivier Boko suit le président Patrice Talon comme son ombre. L’intimité entre les deux hommes va au-delà des relations d’amitié. Une fidélité en amitié assez rare et qui ne court pas les rues, laissant transparaître un duo unique exceptionnel. « Olivier m’a vu nu », confidence du chef de l’État pour témoigner de la réciprocité entre lui et son ami de vieille date, Olivier Boko.

Et c’est logiquement que ce dernier se retrouve au centre du système Talon. Au sein même de l’opinion publique, Boko est considéré comme le vrai numéro deux du Bénin à l’ère de la « Rupture ». Homme modeste et réservé, il a toujours son mot à dire dans les grandes décisions qui engagent les affaires de la République.

Parcours élogieux d’un homme fort et de conviction

Né le 2 octobre 1964 à Ouidah (59 ans), de Grégoire Boko et Virginie Agboton, Olivier Boko entre progressivement dans l’intimité des populations. Ayant passé une grande partie de son enfance à Cotonou, ville phare et populeuse du Bénin, il se fait découvrir peu à peu du grand public. Lui qui, par le passé, semblait passer inaperçu et dans une totale indifférence.

Après ses études primaires et universitaires, il se lance d’abord dans le commerce de pneumatiques, puis dans celui de fournitures de bureau et de machines de manutention, un domaine qu’il explore pendant une dizaine d’années. Avec sa maîtrise de droit à l’université du Bénin, il développe rapidement les réflexes d’homme d’affaires.

Comme tous les jeunes de son âge qui aspirent à se rendre utiles à la communauté, Olivier Boko se lance dans les mouvements juvéniles, notamment la « Jeune Chambre internationale » (JCI) du Bénin. C’était autour des années 1990. Ce qui forge son sens de l’action citoyenne. Membre du directoire de cette organisation, il multiplie son carnet d’adresses grâce à ses fréquentations des milieux VIP. C’est ainsi qu’en 1997, il crée avec un ami, Francis Agbo, le fils d’un richissime homme d’affaires béninois, la Société intercontinentale de commercialisation et de négoce (Sicone), qui fournit en pneumatiques et pièces de rechange, le cimentier Onigbolo.

Talon et Boko : une épopée d’amitié glorieuse

Olivier Boko et Patrice Talon

Réussites dans les affaires, mais aussi infiltration dans les coulisses politiques. Les deux inséparables amis s’arment de courage et frappent à toutes les portes. Ils nouent des relations fructueuses dans l’entourage du président Mathieu Kérékou. L’une d’elles leur permet de faire la connaissance de Gani Saka Saley, président du parti FARD-Alafia et Ministre du Développement rural à la fin des années 1990. La rencontre sera décisive : Saka Saley prend Olivier Boko sous son aile et permet à Sicone de faire son entrée sur le marché de la distribution d’intrants – un secteur dominé par un certain Patrice Talon.

Les relations Boko/Talon se solidifient, même si le second a pris une avance considérable sur le premier sur le terrain de l’entrepreneuriat privé. Et puisqu’il fallait nécessairement apprendre de l’autre, Olivier Boko fait l’âne pour avoir le fouin. Il se rend disponible et prêt à apprendre de son ami qui est d’ailleurs son aîné. Ensemble, ils mènent de nombreux combats et gagnent de nombreux défis en affaires, notamment dans l’importation et la distribution d’intrants. De quoi façonner leur identité d’acteurs économiques. Les premiers contacts entre Talon et Boko n’ont pas été très cordiaux, mais se sont tout de même renforcés par la suite. Les deux hommes se rapprochent. Ils ne se quitteront plus.

L’un comme l’ombre de l’autre

« Pour le meilleur et pour le pire ». C’est bien la caricature qu’il convient de faire des relations d’amitié entre Boko et Talon. « Talon a fondé de nouvelles sociétés de distribution. Boko en gérait certaines. Il y détenait parfois des participations. C’est son association avec Talon qui lui a permis d’atteindre une telle envergure dans les affaires. Pourtant, Boko garde une certaine indépendance vis-à-vis de Talon », raconte un très bon connaisseur de la filière. « Chacun chassait de son côté, il y avait une sorte d’entente cordiale », confie un autre businessman qui les connaît bien.

Très ambitieux et déterminé à aller loin, Boko se diversifie : il rachète une menuiserie pour fabriquer du mobilier scolaire, obtient des marchés publics… En 2001, il modifie les statuts de Sicone, qui devient la société anonyme Denrées et fournitures alimentaires (DFA), groupe florissant dont il tient les rênes aujourd’hui encore et qui rassemble ses diverses activités. À l’arrivée au pouvoir de chaque régime politique, les relations Boko/Talon se renforcent davantage.

Ainsi, l’arrivée au pouvoir de Thomas Boni Yayi, en avril 2006, ne freine pas l’ascension des deux associés. Boko partage la foi évangéliste du nouveau président et sert parfois de relais entre ce dernier et Talon. En décembre 2011, le programme de vérification des importations (PVI) du port de Cotonou est confié à Bénin Control, une société dont Talon est l’actionnaire majoritaire et Boko, l’un des administrateurs. C’est la première fois que la relation d’affaires qui unit les deux hommes est ainsi rendue publique.

Grand artisan de la victoire de 2016

Olivier Boko

Parti en exil en septembre 2012 avec Patrice Talon au lendemain de la brouille avec l’ex-président Boni Yayi, Boko est visé par les mêmes accusations d’association de malfaiteurs et de tentative d’assassinat. Dans l’Hexagone, il devient le compagnon fidèle, disponible à tout moment. Toutes tentatives du régime d’alors pour diviser les deux amis ont été vaines. Olivier Boko renonce aux nombreuses manœuvres pour déstabiliser les relations entre lui et Patrice Talon. Tout était confié à Boko, les rencontres avec les acteurs politiques, les stratégies de mobilisation de l’électorat, les orientations de campagne, etc. Et fort heureusement, les fruits ont finalement tenu la promesse des fleurs, malgré le grand challenge d’une élection présidentielle où il fallait faire face à 32 autres candidats.

Un conseiller discret et efficace

L’aventure a commencé très tôt. Inutile de refaire l’histoire. On comprend juste que ce n’est pas demain la fin. Au contraire, une nouvelle ère s’ouvre autour de cette relation d’amitié enviée par tous. Si le président Patrice Talon devrait remettre le pouvoir dans les mains de quelqu’un sans regret, ce serait bien évidemment à Olivier Boco. L’homme de confiance, celui avec qui l’on a pu réaliser le rêve de la Marina.

Même si le personnage paraît trop discret à l’image de son mentor et alter égo, Olivier Boco n’est pas loin de figurer dans les starting-blocks de la présidentielle d’avril 2026. Les mouvements de suscitations de sa candidature ne sont qu’une juste cause. Mais il faudrait que l’intéressé même s’affiche officiellement pour que la population soit convaincue et s’implique dans le combat. Ce qui n’est pas encore le cas.

D’ailleurs, selon les propos rapportés par l’ex-député Yacoubou Melehossou sur Reporter Bénin Monde, l’homme aurait mis en garde les nombreux sympathisants qui suscitent sa candidature pour la présidentielle de 2026. Une déclaration qui a semblé refroidir les actions qui s’organisent ça et là depuis plusieurs semaines.
Cependant, et si l’homme revenait sur ses propos les mois prochains ? Ça va se savoir.

✍🏾Avec des Sources externes
➖➖➖➖

Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.