Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

ÉCHOS CRIET/Enquête de moralité sur Joël Aïvo : Un camp témoigne en sa faveur, un autre camp témoigne contre l’accusé, Me Robert Dossou s’invite dans le débat

0 1 199

À 19h 30, les rapports des enquêtes de moralité sur les accusés Joël Aïvo et Alain Gnonlonfoun ont été dévoilés. Dans ce rapport réalisé grâce aux investigations menées auprès des proches du professeur de droit constitutionnel, deux types de déclarations-témoignages s’opposent.

La première vient des sages du quartier résidentiel du professeur Frédéric Joël AÏVO. Selon ces derniers, c’est un homme calme, sans histoire, entretenant des relations cordiales avec ses voisins. Ils assurent qu’il tire ses revenus de l’université et mène une vie de couple apaisée.

Cependant, le professeur Rock David-Gnanhoui, connu comme étant un adversaire politique et successeur du professeur Joël Aïvo à la tête de la faculté de droit de l’Université d’Abomey-Calavi a confié aux enquêteurs que son prédécesseur était rancunier et qu’il avait fait une gestion hasardeuse de la faculté lors de son mandat.

LIRE AUSSI :  Tournoi de Maracana « Hadja Alimatou Badarou » : Le challenge entre 16 équipes de la 15è circonscription électorale, démarré samedi dernier

Et Me Robert Dossou s’invite dans le débat

Me Robert Dossou, avocat de défense du principal accusé a demandé le rejet pur et simple des déclaration de l’actuel doyen de la FADESP, non seulement pour défaut de neutralité, mais également pour vice de forme. << Les rapports de moralité ne nous ont pas été communiqués avant ce jour. Un seul nom nous a été cité, l'actuel doyen de la FADESP. Je demande à ce que tout ce qu'il a dit soit écarté.>>, précise-t-il.

A suivre…

✍🏾La Tempête Infos, avec Comlan Hugues Sossoukpè

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend