Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Dossier « 39 hectares à Abomey-Calavi » : Comment les déclarations de Georges Bada conduisent l’ancien Ministre Dassigli et le Préfet Codjia à la CRIET le 13 juillet prochain

0 930

Mis aux arrêts et déposés en prison depuis décembre 2020 dans l’affaire dite de bradage de 39 hectares d’un domaine public à Abomey-Calavi, l’ancien Maire de la commune d’Abomey-Calavi, Georges Bada et 18 autres cadres et opérateurs économiques ont, à nouveau, été écoutés dans la matinée de ce mardi 06 juillet 2021, à la CRIET. Démarrée autour de 9 heures, l’audience a été renvoyée sous huitaine. Donc, au 13 juillet 2021.

A la barre la semaine prochaine, Georges Bada et les 18 mis en cause ne seront pas seuls. Ils seront rejoints par deux autres cadres pas des moindre. Il s’agit de l’ancien Ministre de la décentralisation, Barnabé Dassigli et l’actuel Préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia. Ouvertement pointés du doigt par Georges Bada, les deux personnalités devront donner leur part de vérité aux juges de la Cour de Répression des Infractions Économique et du Terrorisme (CRIET) dans cette affaire qui n’a pas encore fini de dévoiler ses dessous.

En effet, dans ses nouvelles dépositions ce mardi 06 juillet 2021, Georges Bada, ne voulant pas couler seul, a déclaré avoir agi sur instruction de sa hiérarchie, alors qu’il y avait une décision de justice relative à ce dossier. Ainsi, l’ex-ministre de la décentralisation Barnabé Dassigli et le Préfet Codjia, étant au moment des faits, des chefs hiérarchiques de l’ancien Maire d’Abomey-Calavi, sont donc attendus pour donner leur part de vérité dans ce dossier.

Pour rappel, les 18 mis en cause sont poursuivis pour association de malfaiteurs, abus de fonction, escroquerie en bande organisée, faux et usage de faux.

✍🏾Loth HOUSSOU

Loading...