Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

DECENTRALISATION : La désignation de Philippe Dossou comme nouveau chef du quartier Adogléta, remise en cause !

Philippe DOSSOU, nouveau Chef du quartier Adogléta/3è arrondissement de Cotonou
0 699

Rebondissement dans le dossier de l’élection du chef intérimaire du quartier Adogléta (3è arrondissement de Cotonou). Alors qu’il avait été désigné par la majorité des conseillers (6 pour, 1 contre et 3 abstentions) le lundi 21 septembre dernier à l’issue d’une session extraordinaire organisée par les sages du dit quartier, Philippe Zinsou Dossou n’est pas, ou du moins, ne peut pas être officialisé, en tant que le chef du quartier Adogléta.

Et pour cause, après notre publication en date du jeudi 24 septembre 2020 qui annonçait sa désignation au dit poste, un arrêté pris par le Maire intérimaire de Cotonou, Randyx Ahouandjinou est venu tout remettre à plat. Signé en date du 21 septembre 2020 et rendu public quelques jours après, l’arrêté stipule que tous les élus locaux (conseillers et chefs de quartiers ou de villages) devront rester à leurs postes jusqu’à l’élection de nouveaux membres des conseils des villages ou quartiers de villes. (Voir document.)

 

Ainsi, Isaac ligan, chef du quartier d’Adogléta qui avait déposé sa démission au lendemain de son élection en tant que Conseiller communal (Bloc Républicain) de Cotonou, reprend son poste et continue par assumer sa fonction, cumulativement à son titre de conseiller communal. Ce qui annule d’office la désignation de Philippe Zinsou Dossou.

Du vice de procédure lors de la désignation du sieur Philippe Dossou…

En effet, au lendemain de notre publication annonçant Philippe Dossou comme le chef intérimaire désigné pour diriger le quartier Adogléta, la première autorité du 3è arrondissement de Cotonou, Omer Maurille Adétonah a tenu à éclairer notre lanterne sur un fait bien délicat. A ses dires, il y a eu un vice de procédure au cours de cette désignation organisée par une délégation des sages du quartier. A l’en croire, bien qu’il ait autorisé les sages d’aller réunir les 10 conseillers et d’en dégager celui qui fait l’unanimité, aucune loi ne donne plein droit à ces derniers de désigner, rien qu’en leur sein, sans la bénédiction du Chef de l’arrondissement, le nouveau chef.

En clair, les sages ayant organisé ladite séance de désignation qu’ils ont qualifiée d’officielle, sont allés au-delà de leur prérogative. Ce qui est en déphasage avec les dispositions légales en vigueur. « …Normalement, au cours de cette session extraordinaire de désignation, le chef d’arrondissement devrait, à défaut d’être présent, être représenté. Et c’est cet aspect qui devrait officialiser la cette désignation », rappelle-t-il.
C’est dire que même s’il n’y avait pas eu l’arrêté du Maire de Cotonou qui autorise le conseiller communal Isaac Ligan à continuer par assumer ses fonctions de Chef du quartier, l’installation du sieur Philippe Dossou serait une espérance encore loin d’être au rendez-vous.

Cependant, le cumul de poste dont fait montre désormais Isaac Ligan (conseiller communal et chef du quartier Adogléta) ne devra-t-il pas occasionner des grincements de dents et mure-mures de toute part, pour de nouveaux rebondissements dans ce spécial dossier de « chef quartier d’Adogléta » ?
On y revient sous peu.

 

Loth HOUSSOU

Loading...