Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

CHRONIQUE: Scandale Dubaï Porta Potty…Le pire est encore loin devant

0 1 019

Entre celui qui, pour de l’argent, a accepté l’inacceptable, et celui qui, parce qu’il a de l’argent, défèque dans la bouche d’un humain, il faut craindre davantage le second qui, vraisemblablement, a perdu toute humanité. S’il a pu faire ça, il est capable de tous les vices, même d’un génocide.

Le premier, quand à moi, mérite compassion et nous interpelle tous. La question qui me vient à l’esprit et qui devrait être la préoccupation de tous est : Que sommes-nous en train de devenir ?
Parce qu’à cette allure, le pire n’est pas derrière nous. Il est bien loin devant. Et ce qui fait le plus réfléchir, c’est cette hypocrisie qui gangrène notre société.

Je me rappelle dernièrement de l’affaire R Kelly. Quand elle avait éclaté, tout le monde s’est éloigné de lui, même les grands violeurs devant l’Eternel dont la seule chance est d’avoir réussi à maintenir dans l’omerta leurs nombreux viols, même au prix du sacrifice ultime.
Parmi ceux qui critiquent les « femmes Porta Potty » que moi j’appelle des vctimes, il y en a, bien plus, qui accepteraient de dormir dans un océan de caca, pour se faire de l’argent.

Parmi ceux qui critiquent les femmes battantes, il y en a qui font pire.

Le monde part en couille et il faut se l’avouer.
Aujourd’hui, les jeunes ont perdu tout espoir et sont prêts à tout pour se faire une place au soleil. Porta Potty n’est qu’une caricature parfaite de l’état de nos sociétés, et il faut avoir le courage de le dire.
Et pour la plupart, ils sont pris dans le piège du paraitre favorisé par les réseaux sociaux.

✍🏾La Tempête Infos, avec ✍🏾Gbetonweyinougbo ATACHI

Loading...