Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Célébration des 59 ans d’indépendance : Daniel Lodonou lance un appel à la restauration de la démocratie pour le développement du Bénin

0 36
Célébration des 59 ans d’indépendance
Daniel Lodonou lance un appel à la restauration de la démocratie pour le développement du Bénin
Publié le 02 Août 2019 à 22h 05mn
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE

Le président du mouvement UJD, Daniel Lodonou et…

Jeudi 1er Août 2019, des centaines de jeunes acquis à la cause d’une jeune figure de l’opposition de la 15è circonscription électorale se sont réunis autour de leur leader. Objectif, célébrer autrement les 59 années d’indépendance de leur nation à travers un moment de réflexion et d’échanges pour un réel développement. A l’honneur, Daniel Lodonou, président du mouvement politique Union pour la Jeunesse et pour le Développement (UJD), membre actif du patri Restaurer l’Espoir du président candida Azannai.
A l’en croire, l’avènement de la dictature qui caractérise la gestion actuelle du pouvoir en place a assassiné la démocratie, condition sine-qua-none pour le développement du pays. Pour lui, malgré 59 années d’indépendance et 29 années de démocratie, le Bénin est encore à la traîne et est loin d’être sur une vraie piste de développement.

« Il ne peut avoir de développement durable sans la promotion de la démocratie, laquelle qui passe par la liberté d’opinion, le libre choix des dirigeants, la liberté d’entreprendre, celle de jouir des droits citoyens quel que soit son appartenance politique, la justice équitable. Ainsi, un pays dans lequel la démocratie n’existe pas ou est menacée ne peut pas se développer car ceci met la paix en péril », fait-il savoir.

S’appuyant sur l’exemple de l’élection législative du 28 avril dernier, scrutin à l’issue duquel seuls les deux (02) partis politiques du Chef de l’Etat Patrice Talon ont présenté leurs « candidats », Daniel Lodonou, dans une réelle posture de son leader charismatique, déclare que « le principe selon lequel le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple ne se respecte plus au Bénin ».

Face à tout ceci, il demande humblement au Président de la République d’œuvrer pour la restauration de la démocratie, à l’occasion de ce 59è anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté nationale.
Lire quelques extraits de sa déclaration.
Extraits :
… Les députés qui sont là viennent du choix de la volonté personnelle du Chef de l’Etat, ce qui est contraire au mode de désignation démocratique d’élu dans une démocratie, représentative ou parlementaire…

… Je voudrais, en ma qualité de démocrate et de patriote, demander humblement, avec grand respect au Président de la République Patrice Talon, d’œuvrer pour le respect des principes de la séparation des pouvoirs d’Etat, pour que notre démocratie soit rétablie…
… Nous n’avons enregistré aucun changement depuis 1960, surtout sur le plan politique. Et malgré la brillante et enthousiaste conférence de 1990, les mêmes problèmes sont d’actualité …

… Voilà pourquoi il me semble raisonnable de dénoncer la politique dictatoriale qui brillait sans cesse, depuis des années au Bénin et qui a pris ses assises à l’ère de la rupture car elle a sa part de responsabilité dans le retard du développement de notre pays …
… A cause de la politique, les différents chefs d’Etat ne respectent pas les principes du pouvoir public et du mandat public. Ils cherchent à tourner en leur faveur les principes et avantages de la force publique. Ce qui compromet la démocratie sans laquelle un pays ne peut se développer ….
ses pairs Darvy Hounkangni (à g.) et Enock Lodonou (à d.) ont réussi leur pari
Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Alerte : Le phénomène de ‘’policiers braqueurs’’ est de retour au Bénin ! (Un groupe de trois policiers-braqueurs déjà arrêtés)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend