Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Bénin : Une mission de contrôle identifie plus de 400 enseignants alcooliques (Les détails)

0 845

Au lancement de l’université de vacances le 08 août 2022 à l’École normale d’instituteurs de Dogbo, le ministre des Enseignements maternel et primaire a fait savoir que plus de quatre cent enseignants sont éthyliques. L’autorité ministérielle promet mettre fin à cette déviance de ces instituteurs à travers des sanctions.

L’éthylisme chronique sont des maux qui minent le sous-secteur de l’enseignement maternel et primaire. C’est ce qu’il convient de retenir des propos du ministre Salimane Karimou qui va taper du poing sur la table pour une tolérance zéro. En effet, plus de 400 enseignants alcooliques sont déjà identifiés suite au rapport des missions de contrôle. « Des missions sont allées sur le terrain en novembre 2021 et étaient revenues avec des rapports dans lesquels on a dénombré dans nos écoles plus de 400 enseignants éthyliques », a confié le ministre dans ses propos rapportés par le journal Matin Libre.

Face à l’ampleur du mal, les autorités comptent prendre des mesures drastiques pour recadrer ces enseignants qui s’écartent des règles éthiques de leur profession. Des sanctions guettent donc ces soldats de la craie qui pourraient être systématiquement remplacés. Cette mesure serait une solution pour enrayer le phénomène et éviter que les enfants prennent exemple sur leurs enseignants ivrogne.

Outre l’alcoolisme, le ministre a également pointé du doigt l’absentéisme, les retards répétés qui sont des maux détectés au sein des instituteurs. Il faut souligner que l’Université de vacances de cette année est placée sous le thème « La place de l’éthique dans la professionnalisation de l’enseignant ».

✍🏾Source externe

Loading...