Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

BÉNIN : Un chef quartier et un conducteur de taxi-moto déposés en prison dans l’affaire de l’étudiant brûlé vif à Parakou

Une image de la scène macabre
0 2 215

Le chef du quartier Gbira (situé dans le 2è arrondissement de Parakou) et un conducteur de taxi-moto communément appelé Zémidjan ont été interpellés, écoutes puis placés en détention primitive dans la prison civile de Parakou ce vendredi 29 octobre 2021. Et pour cause, ils seraient impliqués dans l’affaire de vindicte populaire où un étudiant de 22 ans a été confondu à un braqueur et brûlé vif tôt dans la matinée du jeudi 21 Octobre dernier.

Âgé de 22 ans et en année de licence en sciences juridiques et politiques à l’Université de Parakou, Eloi Dogo avait quitté, comme d’habitude, son domicile tôt le jeudi 21 Octobre 2021, pour éviter le retard au service. Mais il va malheureusement et banalement perdre sa vie devant une population surexcitée qui était à la recherche de deux braqueurs qui, plus tôt, avaient attaqué un chauffeur venant de Nikki pour Parakou ».
C’est ainsi, confondu à l’un des braqueurs, il fut froidement assassiné par ses bourreaux qui n’ont pas eu la moindre intention de lui accorder le bénéfice de doute et le confier à la police.

Une image du regretté Eloi Dogo
Pourtant, le pauvre n’avait pas manqué de supplier ses bourreaux, : »… Vous allez me tuer innocemment… C’est la vérité que je dis. Je n’ai pas volé… Je vais au boulot… Appelez mon chef, je marchais quand ils m’ont arrêté, je suis seul,… je n’ai jamais pris par là… « . Mais visiblement « enragés », ils ont tenu à accomplir le crime crapuleux pour lequel deux premières personnes sont déjà arrêtées.
Une image de la scène macabre
A suivre…

✍🏾La Tempête Infos

Loading...