Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Bénin : Tous les Ministres élus députés démissionnent du Parlement et maintiennent leurs postes au Gouvernement

0 52
Bénin
Tous les Ministres élus députés démissionnent du Parlement et maintiennent leurs postes au Gouvernement
Publié le 21 Mai, 2019 à 17h 45mn
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE


Au nombre de huit (08) à avoir déposé leurs candidatures, sept (07) Ministres du gouvernement du Bénin ont pu se faire élire lors du scrutin législatif du 28 avril dernier.
 Au nombre des Ministres déclarés élus députés par la Cour Constitutionnelle le jeudi 02 mai 2019, on compte six (06) titulaires et une seule suppléante. Elle, c’est la Ministre de la fonction publique Mathys Adidjatou dont la titulaire Sofiath Schanou est élue membre du bureau de l’Assemblée Nationale.
Officiellement installés le jeudi 16 mai dernier au Palais des gouverneurs, tous les six (06) Ministres ont, à tour de rôle, déposé le tablier pour rejoindre le gouvernement Talon.

D’entrée de jeu, c’est le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia qui ouvre le bal, 24 heures après son installation, cédant ainsi son siège à sa suppléante Talata Mariama Zimé CHABI qui a été élue Première Vice Présidente de l’Assemblée Nationale.
Vient en 2è position, le Ministre d’Etat, chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchanéqui démissionne en cédant son siège à son suppléant hier lundi 20 Mai 2019, Assan Séibou.
Et c’est aujourd’hui mardi 21 mai 2019 qu’est intervenue la plus grande vague de démissions.

Du Ministre de la culture, du tourisme et des sports Oswald Homéky  jusqu’au  Ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle Kakpo Mahougnon, en passant par le Ministre des infrastructures et des transports Allassane Seïdou et le Ministre délégué chargé de la défense nationale Fortunet Alain Nouwatin, ils ont respectivement renoncé à leurs titres de députés.
Ils cèdent ainsi leurs sièges à leurs suppléants qui sont respectivement, Étienne Tognigban, Léon Adin Houessou,  Alidou DÉMOLE MOKO et  Gildas Agonkan.

Rappelons qu’en dehors des Ministres qui ont démissionné ce jour, une autre grosse figure de la politique du Zou ne veut pas conserver son titre de député. Il s’agit de Luc Sètondji Atrokpo, Maire de la commune de Bohicon et président de l’association nationale des communes du Bénin (Ancb). Il rejoint ainsi son poste de Maire, laissant son fauteuil parlementaire à son suppléant, Sanny Mama.
Video Leader 1
LIRE AUSSI :  TOP 50 DES PERSONNALITÉS AYANT INFLUENCÉ LE BÉNIN EN 2020 : Le Maire de Cotonou, LUC Sètondji ATROKPO, dans la liste

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend