Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Bénin/Opposition : Voici comment Paul Hounkpè et les siens font perdre des plumes aux FCBE

0 132

Bénin/Opposition

Voici comment Paul Hounkpè et les siens font perdre des plumes aux FCBE

Publié le 13 Nov. 2019 à 9h 09’
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE
 

Paul Hounkpè

Connu comme étant le plus grand parti de l’opposition au Bénin depuis l’avènement du Nouveau Départ, les Forces Cauris pour un Bénin Emergeant (FCBE), famille politique de l’ex-Président de la République Boni Yayi risquent de perdre des plumes, face à leurs adversaires.
Et pour cause, les nouveau dirigeants à la tête du parti, depuis l’obtention de leur Récépissé, font ombrage au rayonnement de la famille politique. Visiblement, ils semblent ne pas détenir la carrure nécessaire pour maintenir le poids des FCBE qui ont pourtant géré le pouvoir exécutif pendant une dizaine d’année.
En effet, ils ont commencé à exposer leur carence, quelques semaines seulement après avoir pris en mains, les manettes dans des circonstances qui continuent de susciter méfiance, trahison et division au sein de la famille politique désormais à deux (02) ailes.
Dénoncés à maintes reprises comme objets de traitise par leurs alliés de la seconde aile (coordonnée par l’He Nourénou Atchadé), Paul Hounkpè, actuel premier responsable du parti FCBE et les siens dont Amadou Issifou et Théophile Yarou l’ont enfin dévoilé, au vue et au su de tous.
D’abord, il a, lui et ses alliés, royalement boycotté la décision collective de sa famille politique en participant au « Dialogue Politique » organisé par le gouvernement. Et c’est lui qui se plaint en dénonçant que la procédure ayant conduit à la révision de la Constitution ait été biaisée, alors que c’est la grande décision collective issue des participants au dit dialogue.
Invité sur la radio nationale le week-end dernier, il dénonce une révision préméditée et surprenante. Il va loin en disant: « Ils nous ont ligotés et nous sommes devant le fait accompli ». Comme quoi, sa participation, lui avec les siens au dit dialogue politique, n’a eu qu’une forme, mais avec un fond totalement avide de sens.
Au cours de émission, le Secrétaire Exécutif national du parti FCBE Paul Hounkpè déplore l’absence de débats publics sur la question de la révision de la Constitution avant sa mise en application. Pour lui, le Parlement composé uniquement des partisans du chef de l’Etat a révisé la Constitution en catimini, en écartant toutes les autres composantes de la nation.

Mais pour un observateur averti, ce n’est pas après avoir désobéi à sa famille politique  en assistant aux assises qui ont accouché de la révision qui’il faut venir se plaindre en public. Autrement, cela relève de la pure immaturité et hypocrisie politique.
Avec ces erreurs et faux pas, quel avenir les milliers de partisants et sympathisants FCBE repartis sur toute l’étendue du territoire pourront-ils se garantir aux compétitions électorales pour maintenir leur force et grandir davantage ?

Les prochaines échéances électorales, les communales de 2020 nous édifieront.
LIRE AUSSI :  1ère édition du concours « Nouveaux Talents » : Sodick Alao alias « Mr AsLee » remporte le premier prix (Assane Sas Productions redonne l'espoir aux jeunes talents cachés )

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend