Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

BÉNIN : Les deux policiers tués à Monkpa (Savalou) dans l’affaire Azzaël honorés et inhumés ce samedi

0 3 340

Les deux policiers tués dans les affrontements entre fidèles de la secte « Azzaël » et les forces de l’ordre à Monkpa, seront conduits à leur dernière demeure ce samedi 05 mars 2022. Avant l’inhumation proprement dite, la direction de la police républicaine a prévu une cérémonie d’hommage en honneur à ses éléments morts au front.

La police républicaine va rendre hommage à ses agents tués dans les affrontements survenus à Monkpa, dans la commune de Savalou. Cette cérémonie se tiendra dans les locaux de la Direction générale de la police républicaine à Cotonou, en prélude à l’inhumation des deux policiers prévue pour le samedi 05 mars 2022. Ces deux agents de sécurité ont été séquestrés et tués alors qu’ils étaient en mission au siège de la secte « Azzaël Awouignan », accusée de violences, banditisme, viol et terrorisme.

Selon les précisions de la police, tout est parti de la plainte d’une femme enceinte, victime de violences de la part des fidèles de « Azzaël ». « Le lundi 24 janvier 2022, une dame enceinte a été curieusement violentée et sérieusement molestée par quinze (15) fidèles de ladite secte pour des motifs fallacieux constitutifs d’infractions à la loi pénale. Convoqués plusieurs fois par la Police, ils ont refusé de répondre auxdites convocations », a déclaré Soumaïla Yaya.

09 morts dont 02 policiers…

Des policiers se sont déplacés dans les locaux de la secte pour rencontrer les responsables, mais ils ont été confrontés à une violente attaque perpétrée par les adeptes de « pasteur Awouignan ». Deux des leurs ont été enlevés et tués dans la brousse. « Sur ce, ils ont entrepris une battue en vue de retrouver les auteurs de ce crime odieux. C’est alors qu’ils vont essuyer des tirs de personnes en embuscade auxquels ils ont riposté. Cela a entraîné la mort de six (06) personnes », a expliqué le Directeur général de la police républicaine.

Le dernier bilan présenté sur cet affrontement fait état de 09 morts dont 02 policiers et la fille de Mesmin Kpodekon, leader de la secte. 20 personnes dont Mesmin Kpodekon ont été déposés en détention provisoire en attendant leur jugement.

✍🏾Avec Bénin Web Tv

Loading...