Bénin : Ces 04 opportunités d’avenir que Gatien Adjagboni expose aux jeunes, à l’occasion de la 3è édition du SANOPIF

Gatien Adjagboni face...
0 712

« Les jeunes face aux besoins actuels et futurs du marché : quelle opportunité pour quels profils ? » : C’est le thème du panel interactif animé par Gatien Adjagboni ce mardi 8 août 2023, dans l’amphithéâtre Idriss DEBY de l’Université d’Abomey-Calavi. C’était dans le cadre de la 3è édition du Salon National de l’Orientation Professionnelle et de l’Inclusion Financière (SANOPIF) organisé par la Société d’Inclusion Financière (SIF ACADEMY). L’objectif de ce salon, inciter les jeunes à comprendre les valeurs essentielles qui contribueront à leur bien-être financier futur.

Gatien Adjagboni face…
…aux jeunes

Au cours de son exposé, le 2è adjoint au Maire de Cotonou a rassuré les étudiants que la réussite dans la vie n’est pas réservée exclusivement aux plus brillants, mais plutôt à « tous ceux qui sont dévoués et prêts à apprendre de leurs erreurs pour rebondir avec succès ». Ce sont souvent ceux qui surmontent les épreuves qui sont perçus comme brillants une fois les résultats obtenus. Pour éviter les écueils de l’entrepreneuriat, Gatien Adjagboni a encouragé les étudiants à cultiver l’ouverture d’esprit, pour identifier les lacunes du marché, développer des idées novatrices et créer leurs propres entreprises en conséquence.

En abordant les opportunités, l’autorité municipale a évoqué quelques besoins du marché. Il partage quatre domaines d’avenir pour motiver les jeunes à s’y investir :

1- Le numérique

Selon lui, le numérique est un secteur indéniablement porteur pour la jeunesse qui le maîtrise mieux que quiconque. Cependant, il est crucial de l’utiliser judicieusement, afin d’en tirer le maximum d’avantages. Les jeunes peuvent, ainsi, exploiter les possibilités du numérique, pour gagner leur vie de façon éthique. À ce titre, il a vivement recommandé aux jeunes de s’intéresser à ce qui se passe à Sèmè City, avec les efforts déployés par le gouvernement du président Patrice Talon, à travers les incubateurs, les accélérateurs et le soutien financier croissant destinés aux jeunes entrepreneurs.

2- Les énergies renouvelables

Les énergies renouvelables sont aujourd’hui incontournables, face à la demande croissante et aux nouvelles exigences environnementales. Ce domaine devrait susciter davantage l’intérêt des jeunes, car il existe un besoin de main-d’œuvre qualifiée.

3- L’agriculture durable

Selon Gatien Adjagboni, les jeunes devraient massivement s’intéresser aux opportunités offertes par l’agriculture, d’autant plus que le Gouvernement actuel met en place des facilités telles que des encadrements techniques et des soutiens financiers du Fonds National de Développement Agricole (FNDA).

4- La santé

Les efforts du Gouvernement visant à améliorer les infrastructures médicales ouvrent des perspectives d’emploi pour les jeunes. La modernisation des centres de santé et la construction d’hôpitaux modernes, à travers tout le pays en témoignent.

Pour conclure, il a rassuré ceux qui ne se retrouvent pas dans les quatre domaines mentionnés ci-dessus qu’ils ne sont pas exclus de la réussite. Les étudiants motivés par d’autres domaines tels que le marketing, le droit, les ressources humaines, etc., sont également sur la bonne voie. Cependant, en plus d’être reconnus comme compétents dans leur domaine, ils devraient acquérir des compétences pertinentes pour répondre aux exigences du marché. Cela peut inclure des compétences techniques qui ne sont pas directement liées à leur domaine de base (par exemple, la programmation, l’analyse de données, la gestion de projet, ainsi que des compétences transversales).

Lors de la session des questions, un étudiant a tenu à exprimer sa gratitude envers le 2è adjoint au Maire de Cotonou, pour son engagement envers la jeunesse. Il a raconté comment une question posée lors d’une édition précédente du SANOPIF, et la réponse de l’autorité, lui ont permis de négocier avec succès un changement de filière avec ses parents. Il a expliqué qu’il avait pu terminer cette année sa licence dans la filière de son choix, avec un sentiment de soulagement.

Il convient de mentionner que la conférence a été suivie au-delà des murs de l’amphithéâtre de l’UAC. À titre d’exemple, une centaine de jeunes se sont réunis à Natitingou à la maison TV5 pour suivre la conférence en direct. En fin de compte, l’importance d’une orientation professionnelle adéquate s’est avérée justifiée.

➖➖➖➖

Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...