Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Au nom d’un 3è mandat présidentiel : Le président Ouattara et le RHDP se foutent-ils de la santé du peuple ivoirien ?

0 954

Depuis plusieurs semaines déjà, il a rejoint le cercle restreint des Chefs d’États africains qui alimentent de vives polémiques à travers le continent, à cause de leur vœu contre-nature, de briguer un mandat présidentiel de trop, à la tête de leur nation.

Pris depuis bientôt une décennie pour le messie du pays du cacao, contre un << Gbagbo jadis diabolisé >> qui voit désormais sa côte de popularité monter,  le président Allassane Dramane Ouattara a viré dans une << bassesse >> depuis le 06 août 2020, jour historique où il a choisi de revenir sur sa décision concernant un 3è mandat à polémiques.

Eh bien ! Devant 43 challengers dont Laurent Gbagbo, Guillaume Soro, Affi N’Guessan, Henry Konan Bédié, le président Allassane Ouattara est bel et bien candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire. Et pour officialiser sa candidature devant le monde entier, le RHDP, sa famille politique l’a investi au stade Félix Houphouet Boigny, le samedi 22 août dernier, devant plusieurs figures politiques invitées.

LIRE AUSSI :  Campagne électorale pour la présidentielle au Togo : Déjà plusieurs morts et des dizaines de blessés graves !

Obnubilées par un regain de popularité qui, malgré tout, continue de se dégringoler au jour le jour, les principales figures du RHDP qui ont organisé la fameuse cérémonie d’investiture, ont réussi à mobiliser du monde pour remplir tout le stade. Mais, à quel prix ?

Cependant, la fausse note née de l’inévitable erreur qu’ils n’ont pas réussi à éviter, c’est d’avoir ouvertement fait le lit aux pitoyables circonstances qui risquent d’accélérer la fréquence de contaminations des sujets à Coronavirus dans le pays.

Des caches nez transformés en colliers, la distanciation sociale ignorée, … Et c’est sans compter avec des séquences de chants d’hymne nationale de la Côte d’Ivoire… A tout ceci s’ajoutaient des cris et slogans à la gloire du candidat investi, et puis quoi encore….?

LIRE AUSSI :  Coronavirus: Nigerian President Buhari's chief of staff, died and burried !

Pour ceux qui ont vu les images (photos et vidéos) du stade Félix Houphouet Boigny ce fameux samedi 22 août 2020, la quasi totalité des mesures de précautions contre la propagation de la Covid-19 ont été balayées d’un revers des mains, sous le regard impuissant des forces de l’ordre, habiletées à réprimander les congressistes dans l’ordre normal des choses. Mais, hélas !

C’est sans doute, une situation qui démontre visiblement à quel point le président Allassane Ouattara, les membres du gouvernement et les ténors du RHDP seraient prêts à exposer la santé de tout un peuple aux affres du Coronavirus, au nom du virus de maintien du pouvoir, maladroitement défendu par une certaine << 3è République >> née après la dernière Révision de la Constitution.

LIRE AUSSI :  MALI/Après le coup d'État : Comment le pouvoir sera géré pendant les 09 mois de transition (Un nouveau Président de la République sera élu le 25 mai 2021)

Selon le dernier bilan à la date du 1er septembre 2020, la Côte d’Ivoire compte 18.103 cas de Coronavirus, pour 117 décès et 16.814 guérisons.

Lorsqu’on sait que le virus de la Covid-19 déclenche ses manifestations environ 14 jours après avoir infecté un organisme, une montée vertigineuse (probable) des cas de contaminations, après  la date du samedi 05 septembre 2020 en Côte d’ivoire, ne pourra donc faire objet d’aucune surprise.
We wait and see.

Loth HOUSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend