Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Attaque djihadiste au Niger : 71 militaires tués, 12 blessés, 30 portés disparus

0 52
Attaque djihadiste au Niger
71 militaires tués, 12 blessés, 30 portés disparus
Publié le 12 Déc. 2019 à 19h 34’
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE
 

Une image de djihadistes

Depuis hier mercredi 11 décembre 2019, les drapeaux sont en berne à Niamey et dans toutes les autres villes du Niger. Et pour cause, la nation de Issoufou Mahamadou est plongée dans un grand deuil, après l’attaque djihadistes survenue la veille (mardi) dans la ville de Inates. Après l’attaque survenue entre 15 heures et 18 heures, le bilan permet de dénombrer 71 soldats nigériens tués ; 12 blessés puis une trentaine portée disparus, le plus lourd subi par l’armée nigérienne depuis le début des attaques djihadistes dans le pays, en 2015.
Cette fois-ci, les assaillants, membres du groupe Al-Qaïda  lourdement armés ont visé le détachement du poste militaire de reconnaissance de la ville d’Inates située à l’ouest du pays, proche du Mali.

Selon un communiqué du ministère de la défense lu hier mercredi 11 décembre à la télévision nationale, il s’agit d’un « combat de rare violence » combinant des tirs d’artillerie et l’emploi des véhicules camicases, décrété par des centaines d’assaillants qui ont pris d’assaut la base militaire. Et c’est l’envoi d’un renfort assuré par un contingent de l’armée sur les lieux qui a permis de maîtriser la situation, avec plusieurs assaillants neutralisés.
Revoir le dispositif sécuritaire dans le Sahel
Cette nouvelle attaque au Niger (situé dans le sahel), après plusieurs autres enregistrées au Mali et au Burkina Faso vient montrer à suffisance, les faiblesses des dispositions sécuritaires en place, pour lutter contre les organisations état islamiques qui ne cessent de multiplier leurs forfaitures. C’est justement l’un des sujets principaux autour desquels des réflexions devraient être nourries, à l’occasion de la rencontre des Président du G-5 Sahel convoqués par le Président français Emmanuel Macron pour la semaine prochaine. Malheureusement, la réunion a été reportée pour début 2020, à cause de cette attaque survenue au Niger.
Nous y revenons.

Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Fermées depuis août 2019 : Les frontières entre le Bénin et le Nigeria enfin reouvertes ce mercredi !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend