Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Agression militaire contre le Bénin : Comment le régime de feu Gl Kérékou a résisté aux assauts de déstabilisation orchestrée par Bob Denard, il y a 45 ans

0 1 341

16 janvier 1977- 16 janvier 2022 : il y a 45 ans ce dimanche qu’un groupe de mercenaire dirigé par le français Gilbert Bourgeaud (Bob Denard) a tenté de déstabiliser le régime en place. Retour sur les faits dignes d’un scénario de guerre qui a coûté la vie à 7 Béninois.

Arrivés très tôt à bord d’un avion, les envahisseurs ont tenté de rejoindre la présidence de la République pour s’en prendre au président Mathieu Kérékou. Mais les forces armées béninoises étaient sur leur chemin. Mis en déroute, les envahisseurs ont battu en retraite.

C’est donc précipitamment qu’ils ont décollé de l’aéroport international de Cotonou, abandonnant derrière eux leur compagnon d’infortune, le guinéen Bah Alpha Oumarou qui sera capturé vivant.

Signalons que les mercenaires n’ont pas seulement affronté le soldats béninois. Plusieurs civils armés de machettes et de haches sont sortis de leurs domiciles pour tenir tête aux envahisseurs. Ils répondaient ainsi à l’appel du Général Mathieu Kérékou qui, dans un discours enflammé, a exhorté « chaque militante et militant de la Révolution » à se comporter comme « un soldat au front engagé dans un combat sacré pour sauver la patrie en danger ».

Plusieurs d’entre eux sont morts les armes à la main. C’est d’ailleurs l’occasion de rendre hommage aux martyrs de cette sombre journée du 16 janvier 1977. Il s’agit de : Paulin Thotho, Yessoufou Lassissi, Sylvain Comlan, Basile Abiodoun, Pascal N’po Dabapa, Mathieu Tossou et Alassan Kassim. Ces 07 personnes sont mortes pour protéger l’intégrité de leur pays.

✍🏾Avec la Nouvelle Tribune

Loading...