Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Affaire châtiment corporel au palais des Ogboni au Bénin : 3 ans de prison ferme et une amende de 200.000 F requis contre les ministres de Owolobè

0 812

En détention à la prison civile de Cotonou depuis le 20 juillet dernier et à nouveau devant le juge ce mardi 19 octobre 2021 au tribunal de Cotonou, les 08 ministres de Owolobè poursuivis pour “coups et blessures” et “complicité de coups et blessures”, suite au châtiment corporel mortel sur un jeune, seront fixés sur leur sort dans les prochaines minutes ou heures.

3 ans de prison ferme et une amende de 200.000 F chacun : c’est la réquisition du juge contre les 08 mis en cause, selon Banouto. À l’heure où nous mettons sous presse (12h 15mn locales), la plaidoirie des avocats des 8 ministres se poursuit, après celle de l’avocat de la victime (plaignant) qui aimerait que l’empéreur Owolobè soit également déposé en prison.

LIRE AUSSI :  FAIT DIVERS : 30 ANS APRÈS, LE BÉBÉ DE 4 MOIS DONT L'IMAGE AVAIT ÉTÉ GRATUITEMENT EXPLOITÉE SUR LA JAQUETTE D'UN ALBUM, PORTE PLAINTE (Un dédommagement de 30 millions de Dollars US, en jeu)

Pour rappel, l’affaire de bastonnade s’est éclatée le dimanche 18 juillet 2021. A travers le post illustré par une vidéo suivi d’un message vocal abondamment relayé sur les réseaux sociaux, on voit un jeune homme au milieu d’un groupe d’adultes, entrain de subir une atroce séance de châtiment corporel, dans les locaux du palais de l’empéreur mondial des Ogboni à Cotonou.
On y revient.

✍🏾La Tempête Infos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend