Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Accusé à tort après sa démission du parti “Bloc Républicain” : Chamss Deen TAÏROU recadre ses détracteurs et fait des révélations

0 1 242

Désormais ex Secrétaire administratif permanent du parti “Bloc Républicain” et ex Secrétaire général de l’Organe des Jeunes du Bloc Républicain (OJBR), la démission du membre fondateur, actuel Secrétaire Général adjoint du Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts, Chamss Deen TAÏROU, fait jaser dans la presse depuis plusieurs jours. Pointé du doigt à tort et à travers par certaines mauvaises langues dans les médias, l’homme qui est, depuis plusieurs années, le président du Mouvement des Jeunes leaders de Kétou (JLK), a levé un coin de voile dans l’imbroglio qui prévaut, suite à sa séparation d’avec son ex famille politique. Très serein et droit dans ses bottes, il n’a pas occulté certaines révélations qui dessinent sans ambages, la profondeur du malaise qui se révèle au sein du parti “Bloc Républicain”.
Lisez plutôt.

(La Tempête Infos): Bonjour Monsieur, veuillez vous présenter à nos lecteurs svp

(Chamss Deen TAÏROU): Bonjour Monsieur le journaliste ; je suis Chamss-Deen TAÏROU, Président du Mouvement des Jeunes leaders de Kétou (JLK), Ex Membre fondateur du Bloc Républicain (BR), Ex Secrétaire Administratif Permanent du BR, Ex Secrétaire Général de l’Organe des Jeunes du Bloc Républicain (OJBR).

LIRE AUSSI :  Municipales et communales du 17 mai 2020 : Les leaders UDBN Xwla et Sèto de la 15è circonscription électorale s’activent

(LTI): Depuis quelques jours, vous avez déposé votre démission du parti BLOC RÉPUBLICAIN et cela fait jaser dans la presse. Vous avez même fait la Une d’un célèbre quotidien de la place qui vous qualifie d’absent démissionnaire et vous accuse d’un suivisme aveuglé. Qu’en est-il réellement et quelle est votre opinion ?

Que la presse jase suite à la démission de ma modeste personne, j’en rougis !
Quant à l’article du quotidien qui m’accuse de suivisme aveuglé, vous en connaissez bien l’auteur et son historique ou sa réputation (Rire !!). Sans commentaire, je voudrais dire que je comprends qu’il doit justifier ce qu’il soutire à ses commanditaires. Mais plus sérieusement et au-delà, de vous à moi, si la démission d’un absent produit autant d’impact au point de lui coûter gratuitement la Une de ce célèbre quotidien, n’est-ce pas la preuve que certainement l’élève maîtrise la leçon mieux que le professeur et n’a donc pas envie de perdre son temps ? (Éclat de rire !!)

LIRE AUSSI :  EN DIRECT DE LA CENA : Voici les 03 partis politiques qui ont déjà déposé leurs dossiers pour les communales de mai 2020

(LTI) : Votre démission a été simultanée avec celle de plusieurs autres membres de diverses coordinations du parti, au lendemain de la démission de votre leader Jean-Michel Abimbola. Cela ne confirme-t-il pas le suivisme dont on vous accuse ?

Je ne nie pas ma proximité avec le Ministre Jean-Michel ABIMBOLA. Mais je voudrais vous dire qu’en politique, il faut avoir des repères et des convictions. Je connais mes repères et mes convictions et c’est ce qui m’a fait prendre la décision de quitter le BR. Comprenne qui voudra !

Chamss Deen TAÏROU

(LTI) : Après cette vague de démissions enregistrée au sein du parti du “cheval cabré”, nous apprenons de sources concordantes que des centaines d’autres démissions seraient en cours. Confirmez-vous l’information ?

En effet, le tsunami se poursuit et je puis vous rassurer que la météo n’annonce rien de bon pour les prochaines semaines (rire !). Et cela, nos désormais anciens partenaires politiques l’ont compris. La preuve, ils ont refusé ce matin de recevoir au siège les lettres de démission de la totalité des présidents de section de mon mouvement ! Une illustration de plus de ce management anachronique au regard de la réforme du système partisan que nous dénonçons, mais que nos amis refusent de voir, accusant toujours les autres ! Le BR n’étant pas le goulag ou un autre camp de concentration du genre d’où il serait interdit de démissionner, nous avons pris nos responsabilités et avons fait envoyer nos lettres de démission par mail. Je profite donc de votre canal si vous le permettez, pour dire qu’à ce jour, plus aucun président de section des JLK n’est membre du BR et que le reste de la troupe va suivre.

LIRE AUSSI :  Cotonou : Liste complète des nouveaux adjoints au Maire et des 13 Chefs d'arrondissements

(LTI) : Considérant que votre démission n’ébranle pas votre soutien aux actions du Chef de l’État, quelle est la destination envisagée les jours à venir ?

(Rires !) La destination sera annoncée très bientôt, ne soyez pas pressés. Affaire à suivre donc, mais je vous rassure que cette destination sera l’eldorado par rapport à notre lieu de départ !

✍🏾 Réalisation : Loth HOUSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend