Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Visé par un mandat d’arrêt international suite à sa condamnation par la CRIET : Komi Koutché fait appel

0 7 671

Condamné à 20 ans de réclusion criminelle avec 500 millions F Cfa d’amende pour détournement de fonds et abus de fonctions courant 2008 et 2013 période au cours de laquelle il dirigeait le Fonds National de la Microfinance (Fnm), Komi Koutché, également ancien Ministre du régime défunt, a interjeté appel à la CRIET. Par le biais de ses avocats, l’homme a déposé un recours contre sa condamnation le mardi 14 avril dernier, devant la chambre d’appel de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) qui avait prononcé sa condamnation le samedi 04 avril 2020, suite au procès déroulé en son absence le vendredi 03 avril, la veille.

LIRE AUSSI :  Marcos Daga, à la veille de l’élection du nouveau Maire de sa commune : « Grâce à l’He Gbénonchi, le prochain Maire de Klouékanmè reflétera les aspirations des populations »

Le fils natif de Bantè, département des collines du Bénin réussira-t-il à avoir gain de cause ? Les prochains jours nous édifieront davantage.

Pour rappel, suite à sa condamnation à 20 ans de prison et 500 millions d’amende, un mandat d’arrêt international a été émis contre le sieur Komi Koutché. Aussi, la CRIET avait ordonné la saisie de tous ses comptes bancaires ouverts au Bénin et la confiscation de tous ses biens immobiliers.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend