Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Victime d’un AVC et paralysé suite à une chute alors qu’il était en pleine prestation : Un artiste Béninois bloqué au CNHU de Cotonou, pour non-paiement d’une facture de plus d’1 Million F CFA 👉🏾Il lance à nouveau, un SOS au Ministre du Tourisme et de la Culture

0 2 253

Hospitalisé dans les locaux du Centre National Hospitalier Universitaire (CNHU) de Cotonou depuis le 27 juin dernier, suite à une chute provoquée par un accident cardio-vasculaire (AVC) alors qu’il était en pleine prestation sur un podium, un artiste chanteur Béninois dont nous préférons taire le nom pour le moment, est « bloqué » pour non payement des frais de soins. On parle d’une facture d’environs 1 million cent et quelques mille de F CFA.

En difficulté et ne sachant à quel saint se vouer, il en appelle à nouveau, au secours des bonnes volontés et surtout de la part du Ministre du Tourisme et de la Culture, Jean-Michel Abimbola. Ceci, afin de sortir du CNHU, pour désormais faire face aux exercices de rééducation dans un centre de kinésithérapie, la prochaine étape de son traitement à lui recommandée, pour avoir été victime d’une paralysie de ses membres.

En effet, le Ministère du Tourisme et de la Culture avait déjà apporté son appui financier à l’artiste concerné, quelques jours après son admission aux soins. C’était grâce à un important geste du directeur général du Fonds des Arts et de la Culture, Gilbert Déou Malè (DG/FAC), comme il en est de coutume dans la politique d’assistance aux acteurs culturels en danger. Mais malheureusement, cet apport, même ajouté à d’autres aides venues de toutes autres parts, n’ont pas suffi pour couvrir les charges.
Selon notre source, près de 02 millions de F CFA ont déjà été dépensés, en dehors de la facture impayée d’1 million cent et quelques milles qui prolonge contre gré, le séjour de l’artiste dans les locaux du CNHU.

Après moult sollicitations sans retour, l’artiste se voit à nouveau, obligé de se tourner vers le Ministre Jean-Michel Abimbola, pour pouvoir sortir de ce pétrin qui ne fait que gonfler ladite facture, à cause des frais de loyer journalier qui se greffent aux charges.

On y revient.

✍🏾La Tempête Infos

Loading...